Gunkanjima, la ville flottante abandonnée

Gunkanjima est un endroit comme il en existe peu. Sur quelque six hectares de surface, a été bâtie une ville entière, maintenant abandonnée à la merci de flots et des vents. Avec cette croisière, découvrez l'histoire incroyable de Gunkanjima.

Gunkanjima, une île hors du commun au Japon

À une vingtaine de kilomètres au large de Nagasaki existe une petite île unique au monde. De son vrai nom Hajima, mais appelée communément par tous Gunkanjima ou "l'île navire de guerre" en raison de sa forme qui lui fait ressembler au loin à un grand navire militaire.

Ancienne mine de charbon, devenue ville sur la mer

Gunkanjima était une île inhabitée jusqu'à ce qu'en 1810, on y découvre un gisement de charbon. Le grand groupe industriel Mitsubishi rachète alors l'île à un seigneur féodal pour une bouchée de pain et commence l'exploitation du gisement. Il fait venir les travailleurs et les installent directement sur l'île. D'un petit village, Hajima se transforme rapidement en une véritable ville avec ses rues intriquées et ses immeubles en hauteur faute de place au sol, qui accueille à son pic en 1959, plus de 5,000 habitants. L'île ne mesurant que 480 mètres de long pour 160 de large, elle devient alors l'endroit avec la plus importante densité de population au monde.

La vie des mineurs à Hajima

Bien que très peuplée, la vie sur l'île de Hajima n'en était pas insupportable pour autant. On y trouve toutes les installations nécessaires à une vie confortable (bien qu'un peu serrée) : une école, des commerces, un hôpital, des restaurants, des potagers sur les toits des immeubles, un cinéma, etc. Chaque année sont organisées des festivals religieux et culturels pour le plus grand plaisir des habitants. Les salaires des mineurs étant élevés, il est même dit que les habitants de l'île étaient à la pointe de la mode, et que le taux de pénétration des téléviseurs dans les foyers était le plus élevé du Japon.

Le côté sombre de son histoire

Les conditions de travail dans la mine, comme dans toute mine étaient cependant difficiles et pénibles. Et l'île de Hajima est connue également pour avoir accueilli pendant la seconde guerre mondiale, des centaines de prisonniers de guerre chinois et coréens qui ont été forcés de travailler dans la mine. En 1974, l'exploitation de la mine cesse d'être lucrative et le groupe Mitsubishi abandonne l'île. Les habitants la quitte, l'île devient alors abandonnée. Devenu depuis un lieu à visiter pour ses décors surréels, l'île gagne en reconnaissance grâce à ses apparences dans les films tels que "L'attaque des titans", ou le James Bond "Skyfall".

Une visite guidée en bateau et à pied sur l'île avec un guide ancien habitant de l'île

L'histoire de cette île si fascinante vous sera présentée lors d'une excursion en bateau jusqu'à Gunkanjima.

Rendez-vous à 9:00 ou 12:00 pour d'abord visiter le musée digital de Gunkanjima, près du port d'embarquement (votre ticket inclut la visite du musée). Environ 40 ou 50 min plus tard, vous vous rassemblerez à l'entrée du musée, et vous partirez en bateau. Le bateau mettra entre 40 et 45 min pour arriver près de l'île puis en fera le tour afin d'en voir tous les angles. Vous pourrez enfin débarquer sur l'île pour une visite guidée d'environ 1 h des endroits accessibles.

La visite est faite en japonais par un ancien habitant de l'île. Mais une application à télécharger sur votre téléphone sera disponible pour des explications en anglais.

Si vous n'avez pas eu le temps de bien voir le musée, vous pourrez y retourner après votre retour à Nagasaki.

Veuillez noter qu'il y a un droit d'entrée à Gunkanjima supplémentaire et non inclus dans le prix, de 310 yens pour les adultes et 150 yens pour les enfants de 6 à 12 ans.

Un moment d'histoire et d'humanité à ne pas manquer si vous allez à Nagasaki.

Localisation


Gunkanjima, la ville flottante abandonnée

A partir de
40 € par personne
* Champs obligatoires