La Danse Butō

Le Butō est un art de la danse qui s'inscrit en opposition symétrique du Kabuki et du Nô. Les corps peints en blanc, tortueux et torturés, se lancent dans l'exploration des profondeurs de l'humain.

Une expérience de danse envoûtante

Souvent appelée "danse du corps obscure", le Butō est minimaliste et poétique. Libre d'exécution par le danseur et libre d'interprétation par le spectateur, il y a autant de styles que de danseurs, mais comme similarité se retrouve toujours cette apparence souvent fantomatique, pour laquelle les danseurs ont peint leurs corps en blanc et ont rasé leurs crânes. Les mouvements sont lents, suspendus, comme en soubresauts. L'expérience est envoûtante. 

Les origines du Butō

Créé dans les années 1960, par Tatsumi Hijikata, le Butō est une danse qui s'inscrit en rupture avec les arts performatifs traditionnels du Kabuki et du Nô. Alors que l'esthétique japonaise des arts de la scène d'alors privilégie l'harmonie du geste, le Butō prend le parti inverse, et cherche à exprimer la dissonance et la laideur. En effet, le Butō est né pendant la période de l'après-guerre, alors que le Japon, comme beaucoup d'autres pays du monde, connait un bouleversement des valeurs et des identités, et un contexte socio-politique de turbulence et de rejet de l'ordre établi. On notera parmi ses sources d'inspiration, les mouvements de l'avant-garde européenne tels que le surréalisme français ou l'expressionnisme allemand. 

Un art universel

Mais ce n'est pas que l'état du Japon d'après-guerre que le Butō cherche à refléter. Imprégné d'influences bouddhistes et shintoïstes, le Butō explore la question du sens, et recherche la communication directe entre le danseur et son corps, le danseur et le public. Le Butō évoque souvent la douleur et une imagerie grotesque, des sujets tabous. Mais les thématiques se veulent universelles et souvent transcendantales. 

Butō-kan : la salle pour voir le Butō

Le Butō-kan se cache dans une ruelle de Kyoto, est un ancien entrepôt "kura" restauré. La pièce de spectacle est petite et ne peut accueillir qu'une dizaine de personnes au plus. Alors que le Butō connait un succès grandissant à l'étranger, il y a encore peu d'endroits pour le voir au Japon, mais le Butō-kan est l'un des plus passionnément dédiés à cet art.

Localisation


La Danse Butō

44,94 €
* Champs obligatoires

Découvrez nos activités

  • Durée : 2 hour
  • Location : Kyoto
  • Durée : 2 hour
  • Location : Kyoto
  • Durée : 1 hour
  • Location : Kyoto
  • Durée : 7 hour
  • Location : Kyoto
  • Durée : 1 hour
  • Location : Kyoto
Découvrez toutes nos activités (27)