Articles for Shopping and souvenirs in Tokyo

  • Publié le : 23/06/2021
  • Par : Japan Experience

Article(s)

Mizumachi, un centre commercial en plein air à Tokyo

Au bord de la rivière Sumida, Mizumachi effectue un pont entre le passé et le présent.

Jeunes filles en yukata

Où acheter un yukata sans se ruiner à Tokyo ?

Beaucoup plus léger que le kimono, le yukata est un vêtement incontournable de la saison estivale.

La ruelle Takeshita Dori à Harajuku

Takeshita dori : la rue emblématique de Harajuku

Takeshita dori : la ruelle déjantée d'Harajuku. Foule bigarrée, costumée, grimée, aux cheveux colorés, décolorés ; boutiques vintage, avant-gardistes ou de cosplay.

Dans le sanctuaire de la culture pop' et otaku qu'est AKihabara, Mandarake est le temple du manga.

Le magasin de la culture otaku : Mandarake

Créée à Tokyo en 1980 par le mangaka Masuzou Furukawa, Mandarake est l'une plus importantes enseignes d'articles d'occasion et d'objets de collection liés aux anime et aux mangas.

edo-kiriko2

Edo kiriko, un art de l'époque Edo

L'Edo Kiriko, littéralement "objet à facettes d'Edo", est un type de verrerie traditionnelle apparue dans la capitale japonaise à la fin de l'époque d'Edo (1603-1868).

Marché aux puces

Les meilleurs marchés aux puces de Tokyo

Si Tokyo est la ville de la mode, du luxe et du shopping, elle possède également un immense marché de produits de seconde main.

Lumine Shinjuku

Les temples du shopping sur la Yamanote

Qu'ils soient desservis par les gares de la Yamanote ou même annexésà ces dernières, les centres commerciaux pullulent à Tokyo.Découvrez aujourd'hui cinq d'entre eux, pour assouvir votre soif desho

daikanyama

5 lieux pour faire du shopping à Tokyo

Tokyo est la ville idéale pour s'adonner au shopping ! En parallèle des célèbres quartiers de Shibuya ou Shinjuku, voici 5 lieux alternatifs pour faire des emplettes dans la capitale nippone.

Fabric Street à Nippori

Vous aimez les tissus, les accessoires de confections de vêtements et les fripes ? Rendez-vous à Fabric Street, au nord de la capitale japonaise, dans le quartier de Nippori.

Chiner du vintage à Tokyo

Si vous aimez les vêtements de seconde main, la capitale tokyoïte recèle de petites merveilles à condition de savoir les dénicher. Voici 5 adresses à ne pas manquer.

Friperie à Shimokitazawa

Bonnes adresses à Shimokitazawa

Non loin de Shibuya, Shimokitazawa est le quartier du vintage par excellence. Fréquenté par la jeunesse branchée, il réjouira les amoureux des boutiques de seconde main.

Immense Donki à Shinjuku

Le magasin Don Quijote

Roi indétrônable du magasin discount au Japon, découvrez l'excentricité de Don Quijote. Si vous cherchez quelque chose, il y a de grandes chances que vous le trouviez là-bas !

Amezaiku, le poisson rouge du magasin Ame-shin

Ame-shin, l’atelier d’amezaiku à Tokyo

Ame-shinest une confiserie d’amezaiku, unesorte de bonbon "sculpté".

La devanture de la boutique Papier Tigre, à Tokyo

Une boutique Papier Tigre à Tokyo

La marque française de papeterie a choisi la capitale japonaise pour ouvrir sa première boutique à l’étranger.

HMV Record Shop, à Shibuya

Où acheter ses disques à Tokyo ? 6 questions à Bérenger de Decibel Blog

Avis aux amateurs de musique et aux collectionneurs de disques : la capitale japonaise est une véritable mine d’or !

Un aquarium, un mall, un planétarium, bienvenu à la Sunshine City d'Ikebukuro à Tokyo.

Sunshine City

Sunshine City à Tokyo : un aquarium, un parc à thème dédié à la nourriture, unplanétarium et des dizaines de magasins… 

La devanture de la boutique Kagetsudo à Asakusa.

La boulangerie Asakusa Kagetsudo

C’est une institution dans le quartier d’Asakusa, à Tokyo.

Disney Store Shibuya

Le Disney Store de Shibuya

Amoureux de Mickey, vous êtes à Tôkyô et vous souhaitez vousimprégner du monde féérique de la firme sans vous ruiner ni y consacrer lajournée ?

L'Ita-ya, à Ginza, le magasin où le papier devient un véritable objet de luxe.

Ito –Ya

Depuis 1904 cette boutiquea su trouver sa place parmi les grandes enseignes de luxe du quartier de Ginza.Un lieu entre passé et modernité où il fait bon déambuler loin des marquesinternationales.

Entre 100 et 500 yen, vous devriez trouver votre bonheur pour presque rien au Daiso Harajuku.

Le 100 yen shop de Daiso Harajuku

A quoi ressemblerait un souk japonais ? Vous le saurez en visitant le Daiso Harajuku à Tokyo. Des centaines de milliers d'articles de 100 à 500 yen, une caverne d'Ali Baba pour petits budgets !

La façade de l'ancienne gare devenue centre commercial

mAAch ecute Kanda Manseibashi

À Tokyo, les depâto et centres commerciaux sont légion. Mais rares sontceux qui peuvent s'enorgueillir d'avoir été successivement une gareferroviaire, un musée et enfin un temple du shopping !

GINZA SIX

Construit à la place du géant Matsuzakaya, Ginza Six est désormais le plus grand complexe commercial du quartier de Ginza.

Vue extérieure du concept-store La Kagu

La Kagu Concept-store

"La Kagu" est un concept-store proposant articles de mode, meubles, mais aussi une librairie, un café et des manifestations ponctuelles, le tout dans un ancien entrepôt rénové et mis en valeur par

Daikanyama Hillside Terrace

Daikanyama Hillside Terrace

Loin de la frénésie urbaine du quartier de Shibuya, le Hillside Terrace de Daikanyama est un lieu de visite idéal pour une après-midi détente !

Kamism Lab est une boutique atelier consacrée au washi, le papier japonais.

Kamism Lab

L'édification de la Sky Tree bouscule le quartier populaire de Sumida, où des "ateliers-boutiques" fleurissent. Parmi eux, Kamism Lab, une enseigne spécialisée dans le papier japonais.

Romans, essais, mangas, beaux livres, albums pour enfants… tous les genres littéraires investissent les rayons de la librairie Kinokuniya-shoten de Shibuya.

Kinokuniya-shoten

Les Japonais aiment lire. Il suffit pour le vérifierde les observer dans les transports en commun ou de rejoindre Takashimaya TimesSquare. 

Les boutiques Uniqlo et Bic Camera, deux enseignes créatrices ont créées une boutique hybride très originale: Bicqlo à Shinjuku.

Bicqlo

Ouvert en septembre 2012, Bicqlo réunit les deux géants japonais Uniqlo et Bic Camera, deux enseignes aux produits très différents maiscréatrices d’une boutique hybride très origin

Tout le building Animate est rempli de manga. Un lieu de prédilection pour les otaku du quartier d'Akihabara.

Animate

Les rayons fournis d’Animate prennent place en un building complet à Akihabara. A chaque niveau se recueillent despassionnés particuliers. 

A partir de huit heures du matin tous les derniers jeudis et vendredis du mois, rez-de-chaussée du Roi Building à Roppongi devient la foire aux antiquités.

Roppongi Antique Fair

Pour les connaisseurs, Roppongi Antique Fair permettrapeut-être de trouver la perle rare.

Kappabashi-dôri est les paradis de tous les restaurateurs de Tokyo.

Kappabashi-dôri

Toutapprenti cuisinier japonais se doit de se fournir en ustensiles àKappabashi-dôri, paradis des restaurateurs nippons.

Façade du Ship Shop Samakatado à Minato (Tokyo).

Shop Samakatado

Succursalede l’Origata Institute of Design,Shop Samakatado à Omotesando, dispose d’une collection de papiers traditionnels japonais desplus impressionnantes.

 

Jizôdori est l'un de symboles du quartier de Sugano au nord de Tokyo.

Jizôdori

Japonvieillissant, Japon accueillant, Japon bienveillant… Voilà à quoipourrait se résumer l’atmosphère si particulière de la ruepiétonne de Jizôdori.

Un des departo, grand magasin, qui animent le quartier de Seibu à Tokyo.

Seibu

Le flux de salariés revenant du travail se confond avec les mères defamille et les adolescentes qui achètent leur repas du soir.

Le quartier de Daikanyama, à un saut de puce de Shibuya, rassemble belles boutiques, terrasses, restaurants et librairies.

Daikanyama

Aune station de Shibuya, accessible par la Toyoko Line, le quartier deDaikanyama rassemble belles boutiques, terrasses, restaurants etlibrairies.

Sur l'avenue Omotesando, le Bazar Oriental attire l'œil avec ses couleurs vives et sa façade asiatique.

Oriental Bazaar

Des passantsmarchent rêveusement sous les graciles arbres de l'avenue Omotesando.Soudain, des couleurs clinquantes attirent leur attention. Un temple rouge etvert semble encastré dans un building.

Le centre commercial Laforet est le phare des tendances tokyoïtes

Laforet Harajuku

Cette forteresse aux lignes futuristes surmontée d'uneimposante tour luminescente abrite le centre commercial de Laforet Harajuku,phare des tendances tokyoïtes.

La façade de Tokyu Hands à Shinjuku.

Tokyu Hands

Vouscherchez une brosse à dents, un trépied, un sac à dos ou une perruque ? Lacélébrissime chaine de magasins Tokyu Hands répond à tous vos besoins !Des plus basiques aux plus farfelus.

Depuis 1717, la façade de la boutique de peigne Yonoya Kushiho illumine les rues d'Asakusa (Tokyo) par sa simplicité.

Yonoya Kushiho

Etabli à Asakusadepuis 1717, cet artisan peignier maintient les techniques traditionnelles defabrication de ces accessoires essentiels aux coiffes des dames de la hautesociété.

Un des magasins Tokashimaya de Tokyo.

Takashimaya

Grandmagasin du quartier de Nihombashi, Takashimaya séduit toujours par ses produitsde qualité.

La librairie Bondi dans le quartier des libraires de Kanda est spécialisée dans les ouvrages de la génération beatnik.

Bondi Books

Les orphelins des sixties et des seventies se consolent à la librairie Bondi Books, au cœur de Kanda.

Parmi les trésors de la librairie Isseido à Kanda, se trouvent de rares guides de voyage du début du XXe.

Librairie Isseido

Bienvenue dans un véritable repaire des lettres.

Sous les montagnes de livres, la libraire Tamura à Kanda propose des ouvrages en français.

Librairie Tamura

A l’étage, après avoir passé un mur d’œuvres complètes posées soigneusement marche après marche sur un étroit escalier,

A Kanda (Tokyo) la librairie Ohya-shobo, fondée en 1882 est spécialiste des ukiyo-e (images du monde flottant) et des arts graphiques de la période Edo (1603-1867).

Librairie Ohya

Les amateurs d’estampes, de vieilles cartes géographiques et de plans anciens d’Edo (l’actuelle Tokyo) ne manquent pas de franchir le seuil de la librairie Ohya-shobo

Au pied de la tour Mori, à Roppongi, l'araignée Maman, sculpture de bronze réalisée par la Franco-américaine Louise Bourgeois.

Roppongi Hills

Prenezde la hauteur et dirigez-vous vers Roppongi Hills, un complexealliant culture et loisirs qui surplombe la ville et dontl'effervescence ne se fait jamais oppressante.

Magasin de la taille d’un quartier entier derrière le parc d’Ueno, Matsuzakaya reste un monument de l’Histoire commerciale du Japon.

Matsuzakaya

Magasin de la taille d’un quartier entier derrière le parc d’Ueno,Matsuzakaya reste un monument de l’Histoirecommerciale du Japon.

La tour du Shibuya 109, aussi emblématique du quartier de Shibuya que la statut d'Hachiko.

Shibuya 109

Avec ses huit étages consacrés à la mode féminine,  le 109 a de quoi rendre n’importe quelle jeune femme accro.

La salle de projection circulaire du Sony Center à Ginza est l’occasion de garder le souvenir d’un Tokyo ultra-électronique.

Sony Building

En plein Ginza, le Sony Building vaut le détour, autant pour son architecture quepour les dernières tendances technologiques de la marque nippone qu’il expose.

Kiddyland dans le quartier branché de Shibuya est le temple des jouets pour enfants.

Kiddyland

LeJapon se caractérise par la multitude de ses sanctuaires shintô et de sestemples bouddhiques. A ceux-ci s’ajouteKiddyland, véritable lieu sacré du jouet.

Avec cette voute bleuté, on en oublierait presque qu'on est à Tokyo au Japon.

Venus Fort

Surl’île artificielle d’Odaiba, le centre commercial Venus Fort présente une autre facette du Japon, une facetteextravagante prônant la folie des grandeurs.