Articles for Temples et sanctuaires in Koyasan

  • Publié le : 23/06/2021
  • Par : Japan Experience

Article(s)

Le sanctuaire vermillon de Kumano Hayatama Taisha, à Shingu.

Kumano Sanzan

Kumano Sanzan désigne les trois sanctuaires de la péninsule de Kii, un des endroits les plus sacrés du Japon et lieu de pèlerinage incontournable.

La pagode du Seiganto-ji.

Le temple Seiganto-ji

Le décor du Seiganto-ji est digne d'une carte postale, une pagode rouge vermillon sur fond de nature luxuriante doublée d'une cascade.

Daimon de Koyasan

Daimon

La porte Daimon franchie, voilà Koyasanqui se révèle. Des chemins de terre ou de graviers parsemés de torii s’enfoncent dans la forêt … à l’ouest de la ville, le sacré prédomine.

Temple Nyonindo

Nyonindo

Leculte version féminine possède son propre temple à Koyasan, le Nyonindo. Leseul vestige d'une ancienne tradition qui interdisait aux dames de pénétrerdans la ville sainte.

Kongô Sanmai-in

Kongô Sanmai-in

Dédiéà un défunt fils, ce temple à la précieuse pagode n’a pas pris une ride en huitcent ans.

Danjo-Garan

Danjo-Garan

Le Danjo-Garan, ou Garan, fut l’undes premiers complexes bâtis par Kôbô Daishi à Koyasan. Vaste, silencieux,apaisant, il abonde de temples, d’une somptueuse pagode, à l’atmosphère unique.

Temple Kongobuji

Le temple Kongobu-ji

Leplus célèbre temple de Koyasan peut se vanter d'avoir eu plusieurs vies. Unevieille bâtisse marquée par les hommes et détruite à nombreuses reprises.

Cimetière Okunoin à Koyasan

Okunoin

Ausein du cimetière le plus prisé du Japon, au détour d’une allée du bois auxmurmures, les rencontres avec des âmes de jadis surprennent qui n’y prend pasgarde.

Voir plus