Le Japon souterrain 日本の地下

Le Japon du dessous

Le Japon est connu pourla diversité de ses paysages et de ses panoramas qui charment lestouristes à travers le pays. Mais le pays du Soleil-Levant a aussibeaucoup à offrir dans ses sous-sols. Coup de loupe sur quelquesexemples d'un Japon encore méconnu.

Le tunnel du Seikan

Le tunnel du Seikan, longde 53,85 kilomètres, est le deuxième tunnel le plus long au mondeaprès celui du Saint-Gothard. Il relie Aomori, au nord de Honshû, à l'île de Hokkaidô, sous le détroit de Tsugaru, et a demandéplus de 10 ans de travaux de percement (24 ans de travaux au total).Le point le plus bas du tunnel se situe à 240 mètres sous la mer.Pour visiter cette prouesse technique, vous pourrez acheter un billetà 1300 yens (soit environ 10 €) au Musée Seikan Tunnel, vousdonnant accès à la fois au musée et à un tour en traindans le tunnel. À noter que l'accès au tunnel est fermé entre le1er décembre et le 31 mars.

Tunnel du Seikan

Wikipedia

La grotte calcaired'Akiyoshido

La grotte d'Akiyoshido setrouve dans la préfecture de Yamaguchi, sous le parc quasi-nationald'Akiyoshidai. La grotte calcaire, vieille de plus de 300 millionsd'années, s'étend sur 10 kilomètres et possède desplafonds qui peuvent monter jusqu'à 80 mètres. Vous pourrezbaguenauder sous des stalactites couleur ocre et admirer les formationsminérales qui s'étagent en escaliers au bord du chemin. Un kilomètreest ouvert à la flânerie des touristes, le temps d'admirer ladiversité minérale de ce géant sous-terrain. 

Lire aussiLes trois grottes méconnues du mont Fuji

Grotte d'Akiyoshido

Guide tourisme préfecture Okayama

La grotte Gyokusendo

Après la grotte d'Akiyoshido, vous pourrez descendre dans une autre merveillesouterraine nippone, dans la préfecture d'Okinawa. Vieille de 300000 ans, longue de 5 kilomètres, elle n'a été découverte qu'en1967. Le parcours de 890 mètres vous fait passer à côté dechefs-d’œuvre de la nature telles que la "fontaine bleue" où une eau portée par des fonds couleur azur s'étage sur plusieursvasques naturelles. Le plafond des lances est particulièrementimpressionnant, les stalactites étant si rapprochées et parallèlesles unes aux autres qu'elles offrent l'image de flèches prêtes à êtretirées.

Cave de Gyokusendo

wikimedia commons

Le G-Cans

Le G-Cans est un tunnelanti-inondation de la "zone métropolitaine extérieure" dans la préfecture de Saitama. 14 ans ont été nécessaires pourréalisation et la mise en service de ces 5 silos de béton de 65mètres de hauteur connectés par plus de 6 kilomètres de tunnel. Leréservoir d'eau mesure 177 mètres de longueur, 78 mètres delargeur et possède une hauteur de 25 mètres. Avec ses 59 piliers,il ressemble à un temple sous-terrain et a déjà été l'objet deplusieurs productions télévisées.

Lire aussi Iwami Ginzan

Réservoir du G-Cans

Wikipedia

Nos derniers articles

Un onsen en extérieur

Onsen : petit guide des bonnes manières

Les onsen (sources d’eau chaude) et les sento (bains publics) sont des lieux où il fait bon se relaxer. Ils sont de véritables microcosmes dotés de règles de bonne conduite bien précises.

Sakura au sanctuaire Senso-ji à Tokyo

Floraison des cerisiers au Japon - Prévisions 2024

La floraison des cerisiers, appelés sakura en japonais, annonce l'arrivée du printemps.

Shirakawago, village typique des Alpes Japonaises classé au patrimoine mondial

Voyager au Japon en hiver

Avec un temps agréable, sec et ensoleillé, de la neige et une faible fréquentation touristique, l’hiver est peut-être l’une des meilleures périodes pour visiter l’archipel nippon.<

Voir tous les articles (290)