Que visiter lors d'un voyage au Japon ?

Découvrez notre sélection par région : que faire au Japon et quoi visiter ?

Les villes à visiter au Japon sont nombreuses. Tokyo, Kyoto, Osaka, Okayama, Hiroshima, Nara, Kobe, Nikko… autant de noms qui font rêver. Mais il y a sur l’archipel bien d’autres trésors qui n’attendent que vous !

Le Japon étant grand et tout en longueur, certaines régions sont très éloignées les unes des autres et ont ainsi pu développer et conserver des identités distinctes. Les paysages, la gastronomie et les modes de vie y sont différents, donnant à chaque région un caractère et une ambiance uniques.

Carte des points d'intérêt au Japon

©Japan Experience

Par quoi allez-vous vous laisser tenter ? Les plages de sables fin d’Okinawa, les volcans de Kyushu, les paysages du Shikoku, les Alpes Japonaises et les mégalopoles de Honshu ou les parcs naturels extraordinaires d'Hokkaido ?

Pensez à nos circuits au Japon pour vous faire découvrir chacune des régions de l’archipel nippon !

  • Durée : 10 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto
  • Inclus : Transferts aéroport, Hotels 3* & Ryokan, Transports hors vol, Activité guidée, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance
  • Durée : 18 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Hiroshima, Fukuoka, Okinawa
  • Inclus : Transferts aéroport, Hotels 3* & Ryokan, Maison Japan Experience, Ferry, Activités guidées, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance
  • Durée : 13 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone, Kyoto, Hiroshima, Miyajima, Tokyo
  • Inclus : Hotels 4*, Transferts aéroport, Transports hors vol, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance, Activités guidées
  • Durée : 14 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Nara, Koyasan, Osaka
  • Inclus : Guide accompagnateur francophone, Hotels 3*/4* & Ryokan, Temple hôtelier, Visites & repas
  • Durée : 15 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Hiroshima, Kanazawa, Takayama, Tokyo
  • Inclus : Transferts aéroport, Hotels 3* & Ryokan, Transports hors vol, Activité guidée, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance
  • Durée : 21 jours
  • Itinéraire : Sapporo, Tokyo, Hakone Mt Fuji, Takayama, Kyoto, Okayama, Miyajima, Fukuoka, Ishigaki
  • Inclus : Hotels 3* & Ryokan, Maison Japan Experience, Activité guidée, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance
Bannière lac de Biei à Hokkaido

©Japan Experience

Le grand nord du Japon

Synonyme de grands espaces, de nature sauvage, mais surtout de sports d’hiver, Hokkaido est l’île la plus au nord du Japon. Avec ses températures polaires en hiver et son climat doux en été, laissant apparaître de magnifiques champs de lavande et de tournesols, Hokkaido est une destination absolument charmante à explorer tout au long de l’année.

Sapporo, Hakodate et Otaru sont les villes incontournables d'Hokkaido. À Sapporo, la 5ᵉ métropole du Japon et la capitale de l’île, vous pourrez visiter le musée de la Bière Sapporo et vous arrêter par la même occasion à la Brasserie Sapporo Beer Garden, la première ouverte du pays (en 1876). Le quartier de Susukino avec ses 4500 restaurants et lieux de divertissement est également un passage obligé pour découvrir l’atmosphère particulière et chaleureuse des villes du nord ! L’évènement le plus populaire de l’île est sans aucun doute le festival de la neige, Yuki Matsuri qui se déroule début février dans le parc Odori, entre autres, et qui rassemble plus de 2 millions de visiteurs. À seulement 40km de Sapporo, la ville portuaire d’Otaru est une étape de charme dans votre voyage et un arrêt fort conseillé pour les amateurs de fruits de mer et de sushi.

Montagnes, volcans, plaines, lacs, rivières, marais, sources chaudes et de magnifiques parcs nationaux peuplés d’animaux sauvages... Hokkaido est connue pour ses grands espaces et a de quoi séduire ! Découvrez la beauté du parc national de Shiretoko, dont les eaux claires en été se cristallisent en hiver, le parc national d’Akan, dominé par les monts sacrés des Ainu (peuple autochtone d’Hokkaido avec une histoire culturelle riche), ou le parc national de Daisetsuzan aux cascades impressionnantes ! Sur votre route, n’hésitez pas à vous arrêter à Furano pour admirer les magnifiques champs de fleurs durant les beaux jours ou au lac magique de Biei.

La neige abondante et la longue période hivernale font d'Hokkaido une destination privilégiée pour les sports d’hiver. Niseko est la station la plus grande et la populaire avec une magnifique vue sur le mont Yotei, mais vous pourrez facilement skier ailleurs avec près de 120 stations ! Jetez un coup d’œil à Rusutsu pour une glissade insolite.

Trees covered in snow in front of Mt Yotei

Mt Yotei Hokkaido

Image by swissbanana from Pixabay

Station de ski Tomamu à Hokkaido

Station de ski Tomamu à Hokkaido

sharonang

Le lac toya (Hokkaidô)

Le lac toya (Hokkaidô)

Richard Lee

Onsen in hokkaido

©Hokkaido Tourism Organization/© JNTO

 La vallée de l'enfer, Noboribetsu Onsen, Hokkaido_J

La vallée de l'enfer, Noboribetsu Onsen, Hokkaido_J

663highland, Wikimedia

Furano

Furano

©yunikim, pixabay

Champs de fleurs à Furano

Flickr Pika 1935

Paysage de Furano

Wikimedia Commons

Enfin, quoi de mieux, que d’aller se relaxer dans un bon onsen après une journée dans le froid.  Avec de nombreuses villes thermales, Hokkaido est le petit paradis des onsen. La station plus connue est Noboribetsu Onsen, un lieu hors normes, aux portes des enfers. Non loin de Sapporo, découvrez Jozankei Onsen, une ville de montagne de plus de 150 ans ou encore Nukabira Onsen, au cœur du parc de Daisetsuzan.

Bannière de la région de tohoku

©canva

Une culture et une nature riche

Composé de la partie nord de l'île de Honshu, sous Hokkaido, le Tohoku est une région que beaucoup n'envisagent pas de prime abord lors d'un voyage au Japon, mais c'est méconnaître une région riche d'une culture qui est résolument japonaise. 

Le Tohoku est surtout connu pour ses trois grands matsuri d'été : le festival Tanabata de Sendai, le festival Kanto d'Akita et le Nebuta d'Aomori. Si chacun de ces festivals vaut la peine d'être célébré, il existe également un certain nombre de matsuri spectaculaires moins connus. 

Prenons par exemple le festival du feu d'artifice d'Omagari, qui se déroule à Akita à peu près en même temps que le festival du Kanto, au début du mois d'août. Comme son nom l'indique, la ville d'Omagari devient le théâtre d'un magnifique feu d'artifice pendant cette période. Cependant, ce festival est plus qu'un simple spectacle et sert en fait de compétition aux fabricants de feux d'artifice du pays pour montrer toute l'étendue de leur pyrotechnie. L'esprit de compétition du festival fait que chaque feu d'artifice est aussi fantastique que possible. Pour ceux qui recherchent un feu d'artifice extravagant comme aucun autre, c'est le matsuri qu'il faut aller voir !

Sendai est la plus grande ville du Tohoku et sa culture riche et animée en est le reflet, notamment en ce qui concerne la nourriture et les boissons. Nombreux sont ceux qui connaissent les spécialités de la ville, à savoir la langue de bœuf et le zunda (une confiserie sucrée à base de purée de graines de soja). Mais non loin de Sendai se trouve Miyagikyo, qui abrite l'une des deux principales distilleries de whisky Nikka au Japon. Les visites de la distillerie sont entièrement gratuites et se terminent par une dégustation. Il suffit de réserver, mais sachez que vous allez très probablement dépenser de l'argent dans la boutique de souvenirs de la distillerie ! Bien qu'un peu éloignée du centre de Sendai, la distillerie est facilement accessible par les transports en commun, et la nature magnifique qui l'entoure est un spectacle à voir, tout en étant un facteur essentiel dans la production de la distillerie en raison de l'emplacement choisi à l'origine pour les eaux de la rivière voisine et le climat tempéré.

Descendez de Miyagi jusqu'à la préfecture de Fukushima et laissez-vous tenter par les nombreux luxes de la région. Connue pour son abondance de fruits de grande qualité, ses fameux kitakata ramen et ses nombreuses brasseries de saké, c'est une préfecture idéale pour se détendre.

 

paysage de train sous la neige dans la préfecture de Fukushima

Ligne Tadami │ Aizu Wakamatsu dans la préfecture de Fukushima

© A Person's Travel - Scott Lin

Le festival des samouraïs, Soma nomao matsuri dans le Tohoku

Le festival des samouraïs, Soma nomao matsuri dans le Tohoku

Hajime NAKANO

À un trajet en bus du centre de la ville de Fukushima se trouve Tsuchiyu Onsen, une ville de sources chaudes dotée d'une nature magnifique et dont l'identité culturelle est inscrite dans l'ADN de Fukushima. Outre les bains chauds et les nombreux plats contenant des fruits cultivés dans la préfecture, Tsuchiyu est également connu pour son histoire dans la production de poupées Kokeshi, un artisanat caractéristique de l'ensemble du Tohoku. Avec un certain nombre de magasins et d'ateliers qui présentent l'artisanat aux visiteurs, c'est un endroit idéal pour s'imprégner de l'histoire et ramener un souvenir unique, y compris l'histoire de ces artisans.

 

Bannière de la région du Kanto

©canva

Des villes à l'océan

Le Kanto est situé dans la partie centrale de l'île de Honshu et abrite la capitale du pays, Tokyo, la plus grande ville du monde en termes de population. Pour de nombreux visiteurs, cette ville constitue une première destination d'exploration et abrite un certain nombre de quartiers et d'attractions très prisés par les touristes. Si ces endroits, tels que le centre de Shinjuku, Shibuya et Asakusa, ont leurs mérites, de nombreux quartiers de Tokyo vont à l'encontre de l'idée que l'on se fait d'une foule compacte, offrant des environnements plus détendus et plus charmants. 
Gakugei Daigaku est un lieu incontournable pour découvrir ce que font les habitants les plus branchés de Tokyo. Ce quartier abrite un ensemble de restaurants uniques et indépendants qui préparent des plats parmi les plus savoureux, mais aussi les plus modestes de la ville. Ils côtoient des cafés, des boulangeries, des magasins d'antiquités et des librairies spécialisées.

 

À l'ouest, dans la préfecture de Kanagawa, se trouve Hinohara-mura, le seul endroit de Tokyo encore classé comme "village" (村). Avec une population d'un peu plus de 2 000 habitants et entouré de montagnes, de forêts naturelles et de cascades, les visiteurs auront du mal à croire qu'ils se trouvent encore dans la capitale métropolitaine. On y trouve dans la région, un certain nombre de campings et de sentiers de randonnée, ainsi que des ryokans traditionnels, des restaurants servant des spécialités locales et des ateliers de présentation de l'artisanat. Cette région est particulièrement intéressante à visiter en automne, avec le changement de feuillage. 

Bien entendu, la région de Kanto ne se limite pas à Tokyo, et pour ceux qui prennent l'avion à l'aéroport de Narita, Chiba sera en fait leur première destination à leur arrivée dans le pays. Cependant, Chiba est bien plus qu'un simple hall d'accueil pour le voyage principal. La ville abrite certaines des plus belles plages du Japon, alors profitez d'une journée d'été au bord de l'eau et allez même faire du surf ! La plage d'Hebara, en particulier, est un endroit réputé pour ceux qui veulent surfer sur les vagues et profiter d'un paysage qui, à première vue, ne ressemble même pas au Japon ! Prenez également le temps de visiter Mother Farm, une ferme, un parc d'attractions et un zoo à la fois ! C'est une destination idéale pour les familles en particulier.

Le quartier de Shinjuku (Kabukicho) à Tokyo de nuit

Le quartier de Shinjuku (Kabukicho) à Tokyo de nuit

Richard Schneider

Visitez ensuite la préfecture d'Ibaraki, voisine de celle de Chiba. Cette préfecture est particulièrement connue pour son Daibutsu (statue de Bouddha géante) dans la ville d'Ushiku. La structure mesure près de 30 mètres de plus que la Statue de la Liberté à New York, et sa présence inquiétante, mais apaisante domine de magnifiques jardins. Rendez-vous sur le littoral pour visiter le parc marin d'Hitachi, vous promener dans le jardin fleuri et respirer l'air vivifiant de la mer. Savourez l'un des délices locaux, l'anko. Connu en anglais sous le nom de "monkfish" (lotte), il s'agit d'un poisson de pêche hauturière à l'aspect monstrueux, mais à la chair très savoureuse et ferme, qui est très apprécié pendant les mois les plus froids et souvent servi dans un pot au feu. Son foie est également un mets délicat en hiver, lorsqu'il devient très riche et gras.

Bannière de la région du Kansai

©canva

La terre du patrimoine vivant

Le Kansai abrite un certain nombre des destinations les plus populaires du Japon, notamment l'excentrique ville d'Osaka et deux des anciennes capitales du pays, Kyoto et Nara. C'est une région qui possède certains des éléments les plus essentiels que le Japon a à offrir en tant que destination de voyage, et qui va bien au-delà du quartier de Dotonbori et du temple Kyomizudera (bien que ce soient également des endroits formidables à visiter).

Pour de nombreux voyageurs empruntant la Golden Route, Kyoto est la prochaine étape après Tokyo ; elle permet en plus de passer de la capitale actuelle à la précédente. Kyoto compte 17 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO que les visiteurs peuvent explorer, mais pour se détendre, les habitants se rendent souvent à Ume-yu Sento. C'est un établissement de bains qui respire le caractère, depuis ses marchandises excentriques comme les t-shirts et les autocollants jusqu'à la construction en bois de l'intérieur. L'établissement se trouve dans un quartier résidentiel modeste, à proximité de la gare centrale, ce qui le rend facilement accessible sans pour autant en faire un lieu de passage.

 

Awajishima est une île située un peu à l'écart de la côte de la préfecture de Hyogo, qui fait le lien entre le Kansai et Shikoku, mais qui conserve l'esprit du Kansai. Les habitants d'Awajishima apprécient beaucoup les arts traditionnels et c'est d'ailleurs sur cette île que l'encens japonais de haute qualité a été produit et développé pour la première fois. Découvrez cet artisanat de première main à Kunjudo, une installation de production d'encens qui permet aux visiteurs de participer à une myriade d'activités différentes liées à l'encens et aux parfums. Un bon moyen de profiter d'une journée sur l'île et de se familiariser avec l'artisanat japonais est même de le ramener chez soi !

À une heure de route au sud d'Osaka se trouve la préfecture de Wakayama, une destination idéale pour découvrir une grande partie de l'histoire spirituelle du Japon. Wakayama abrite Kumano Sanzan, un site classé au patrimoine mondial qui comprend les trois sanctuaires shintoïstes de Kumano Hongu Taisha, Kumano Hatashi Taisha et Kumano Nachi Taisha, ainsi que les temples bouddhistes de Seiganto-ji et de Fudarakusan-ji. Le Seiganto-ji, en particulier, abrite une scène que l'on ne peut que qualifier de "typiquement japonaise", avec une imposante pagode pourpre et la magnifique cascade Nachi no Otaki qui coule à l'arrière-plan. Cette scène semble tout droit sortie d'un film et doit être vue pour être crue. 

Couple visitant Kyoto main dans la main

Couple visitant Kyoto main dans la main

©Andre Benz

Wakayama est également la meilleure préfecture du Kansai à visiter pour s'amuser à la plage et faire des activités nautiques, car elle dispose d'un très long littoral. Shirahama, dans le sud-ouest de la préfecture, est une destination estivale particulièrement prisée des habitants du Kansai. On peut y pratiquer un grand nombre de sports nautiques et y trouver des attractions uniques, comme le parc d'attractions Adventure World et des attractions naturelles comme les onsens volcaniques, la grotte de Sandanbeki et l'île d'Engetsu.

Bannière de la région du Chugoku

©canva

Le cœur du Japon

Très importante dans l'histoire ancienne et récente du Japon, Hiroshima et la région environnante, connue sous le nom de Chugoku (pays du milieu), constituent un riche trésor à explorer et à découvrir. La plus grande ville de cette région, Hiroshima, est bien connue et souvent visitée parce qu'elle est le site du largage de la première bombe atomique à la fin de la Seconde Guerre mondiale et une destination clé de la Golden Route du Japon. Lors de la visite de cette ville, il est essentiel de prendre le temps de visiter tous les sites qui commémorent cet événement, ainsi que de manger des okonomiyaki à la façon d'Hiroshima et d'autres délices locaux tels que l'anago et les huîtres. 

Mais pour passer une journée avec une cuisine de qualité et un paysage magnifique, une excursion à un peu plus de 2 heures et 15 minutes du centre d'Hiroshima au Miyoshi Winery and Sera Kougen Garden est le choix idéal. Spécialisés dans les vins produits entièrement dans cette ville célèbre pour la qualité de ses eaux fluviales, ils sont réputés pour leur sélection de "vins Fuki" élaborés à partir de raisins du même cépage que ceux de la région. Sera Kougen est un magnifique jardin de fleurs situé non loin de Miyoshi et constitue une halte idéale avant ou après la visite de la cave pour admirer le paysage. Selon la saison, les fleurs changent, ce qui en fait un endroit idéal à revisiter.

Juste au nord de la préfecture d'Hiroshima se trouve la préfecture de Shimane, sur la côte maritime du Japon. La préfecture de Shimane se caractérise par la campagne japonaise, sa plus grande ville, Matsue, ayant une population d'un peu plus de 200 000 habitants. Malgré cela, la préfecture abrite l'un des musées les plus visités et les plus appréciés de tout le Japon : le musée national d'art Adachi. Accueillant un ensemble d'expositions différentes, il abrite également la plus grande collection d'œuvres du célèbre artiste japonais Taikan Yokoyama, qui s'est illustré de la fin des années 1800 au début et au milieu des années 1900. Les œuvres de Yokoyama sont connues pour leurs interprétations inquiétantes des paysages naturels japonais et sont incontournables.

Le jardin japonais traditionnel autour duquel le musée est construit, est tout aussi célèbre que les œuvres d'art. L'architecture du bâtiment est bordée de grandes fenêtres transparentes qui permettent aux visiteurs d'apprécier le magnifique jardin ainsi que la collection d'œuvres d'art.

Aucune préfecture n'est plus idéale pour une aventure "hors des sentiers battus" que la préfecture littéralement la moins peuplée de tout le Japon, Tottori. Avec une population d'un peu moins de 600 000 habitants sur l'ensemble du territoire de la préfecture (l'arrondissement de Setagaya à Tokyo dépasse à lui seul Tottori de plus de 300 000 habitants), la population est peut-être clairsemée, mais elle est compensée par les merveilles à découvrir et les paysages à admirer. Pendant les mois les plus chauds, on peut se promener à dos de chameau dans les dunes et, en hiver, le paysage naturel est sans pareil, combinant le blanc éclatant des chutes de neige de Tottori avec l'éclat doré des sables. Non loin des dunes se trouve le musée du sable de Tottori, qui abrite un certain nombre de sculptures de sable détaillées sur des thèmes différents tout au long de l'année.

Dome d'Hiroshima.jpg

Dome d'Hiroshima

©Japan Experience

Le célèbre Dôme de Genbaku d'Hiroshima ayant survécu à la bombe atomique

Le célèbre Dôme de Genbaku d'Hiroshima ayant survécu à la bombe atomique

©Philippe Voisin

Bannière de la vallée d'Iya à Shikoku

©Japan Experience

Le secret le mieux gardé du Japon

Avec ses paysages méditerranéens, le long de la mer intérieure du Japon (Setouchi), ses reliefs montagneux, ses rizières en terrasse, ses forêts luxuriantes et quelques longues plages de sable blanc, l’île de Shikoku dégage une atmosphère bien singulière. 

Associée à la nature et à la spiritualité, on dit que l’ambiance y est plus détendue. C’est ainsi, une escale parfaite pour se reposer de la frénésie de votre tour de l’archipel nippon. En effet, l’île abrite le célèbre pèlerinage des 88 temples du moine bouddhiste Kukai. Long de 1400 kilomètres et parcourant les 4 préfectures de l’île, cette retraite spirituelle vous amène au cœur des paysages naturels, mais aussi à la rencontre des populations locales. Passant parmi les plus petits villages traditionnels, au pied des montagnes ou entre les immenses rizières, le pèlerinage est la plus belle expérience pour découvrir l’essence de Shikoku. C’est aussi la manière la plus écologique de voyager, car le pèlerinage se fait soit à pied (traditionnellement), à vélo, en transport en commun et même en stop !

Au plus profond de l’île, vous pourrez découvrir la vallée d’Iya, l’attraction la plus populaire de Shikoku. Ses 13 ponts de lianes de vignes, 3 encore fonctionnels dont le pont “Iya no Kazubashi permettent de traverser les gorges de la vallée. En amont, les spectaculaires canyons Oboke et Koboke, sont également à découvrir !
L’île de Shikoku vous amènera également à voyager dans le temps, en visitant ses châteaux traditionnels, dont les plus connus, le château de Matsuyama, ou le château d’Imabari, en vous baladant dans le parc traditionnel japonais Ritsurin ou plongeant dans l’univers magique et féérique des Studios Ghibli au Dogo Onsen, ayant inspiré le décor du Voyage de Chihiro.

Enfin, grande terre agricole, Shikoku est également celle de Masanobu Fukuoka, le précurseur de la permaculture (l’agriculture naturelle). Sur l’île, nombreux sont les agriculteurs qui ont décidé de suivre sa philosophie de plantation sur leur terre. Pour apprendre tous les secrets de la permaculture, mais aussi de sa philosophie de vie, Shikoku est l’endroit idéal !

Femmes pèlerins au temple Dainichi-ji d'Itano à Shikoku

Femmes pèlerins au temple Dainichi-ji d'Itano à Shikoku

Albert

Iya valley vine bridge

Pont de liane de la vallée de l'Iya

©Japan Experience

Ozuna Kaisuiyokujo (Shikoku)

Ozuna Kaisuiyokujo (Shikoku).

DR

Une indication du Ohenro, le pèlerinage de Shikoku

Une indication du Ohenro, le pèlerinage de Shikoku

東京太郎 - Wikimedia Commons

Le musée à ciel ouvert de Shikoku Mura est aussi propice à une promenade dans la nature

Le musée à ciel ouvert de Shikoku Mura est aussi propice à une promenade dans la nature

Wikicommons

La rivière Yoshino dans la vallée d'Oboke (Shikoku)

La rivière Yoshino dans la vallée d'Oboke (Shikoku)

Steve Simmonds

La vallée d'Iya (Shikoku)

La vallée d'Iya (Shikoku)

u dou

Bannière du Mont Aso à Kyushu

©Japan Experience

Sur la route des volcans

Les sommets volcaniques et sources d’eau chaudes qui jalonnent l’île de Kyushu au sud de l’archipel, offrent une variété infinie de paysages entre forêts denses, côtes escarpées, littoraux de sable fin et petites criques. Longtemps vue comme “le bout du monde” par les Japonais, Kyushu est également considérée comme le berceau de la civilisation japonaise.

Île de culture, mais aussi d’histoire, Kyushû héberge la célèbre ville de Nagasaki qui regorge de bâtiments anciens, d’églises catholiques et de quartiers pittoresques où il fait bon se promener. Le musée de la Bombe Atomique, le Jardin Glover ou encore la cité de Dejima témoignent de l’influence occidentale historique de la région. Faisant face à la péninsule de Nagasaki, la préfecture de Kumamoto s’impose comme un incontournable pour tous les passionnés de randonnée et de grands espaces. Le cratère du mont Aso est la plus grande caldeira du monde et, héritées d’une de ses coulées de lave, les gorges de Takachiho offrent aussi un décor spectaculaire avec ses cascades, ses falaises de basalte et son eau vert émeraude.

Sur la côte est, la cité de Beppu et Jigokudani, la vallée des enfers, est sans doute l’une des destinations les plus populaires de l’île. Elle abrite des sources thermales dont les vapeurs comme sorties des enfers émanent dans toute la ville comme du plus profond de la terre. Les bains cachés de Myôban ou la station thermale de Kurokawa raviront les visiteurs venus se détendre dans des bains aux différentes spécificités. Plus au sud, la préfecture de Miyazaki est réputée pour ses spots de surf, notamment les plages d'Aoshima, de Kisakihama ou de Koigura et pour ses canyons spectaculaires comme les gorges de Takachiho et son sanctuaire caché Amano Iwato-jinja. Visitez la ville d’Aoshima pour découvrir ses particularités géologiques appelées les Planches à laver du diable (Oni no Sentakuita) et son joli temple Aoshima-jinja, situé sur une presqu’île entouré de palmiers.

Enfin, la petite perle de l’île de Kyushu est, sans doute, l’île de Yakushima. Difficilement accessible, les forêts de cèdres millénaires, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, plongent les visiteurs dans une ambiance féérique. Cette île a d’ailleurs inspiré Hayao Miyazaki pour le décor de Princesse Mononoke.

Une route au pied du mont Kaimondake, sur l'île de Kyushu

Une route au pied du mont Kaimondake, sur l'île de Kyushu

JNTO

La cascade Manai no Taki à Takachiho (Kyushu)

La cascade Manai no Taki à Takachiho (Kyushu)

TANAKA Juuyoh (田中十洋)

Le cratère fumant du mont Nakadake, dans le massif d'Aso (Kyushu).

Le cratère fumant du mont Nakadake, dans le massif d'Aso (Kyushu).

JNTO

Le Komazuke ou "motte de riz", célèbre sommet du massif d'Aso (Kyushu).

Le Komazuke ou "motte de riz", célèbre sommet du massif d'Aso (Kyushu).

JNTO

L'automne dans la ville  thermale de Yufuin (Kyûshû)

L'automne sur le lac Kinrinko de la ville thermale de Yufuin (Kyûshû)

Wong Kenny

Les plages d’Amami-Oshima (Kyushu)

Les plages d’Amami-Oshima (Kyushu).

©TANAKA Juuyoh (田中十洋) Wikipedia

Aussi, comment parler de l’île de Kyushu sans évoquer sa diversité gastronomique ! Lors de votre passage à Nagasaki, testez le champon (un type de ramen) et les castella, une version japonaise de ce gâteau d’origine portugaise. Dans la préfecture d’Oita, laissez-vous tenter par l’unagi-meshi, (un plat de riz aux anguilles grillées), ou encore tonkotsu ramen de Fukuoka, avec son bouillon de porc épais.

okinawa carte japon voyage îles tropicales

L'évasion tropicale du Japon

L’archipel très éparpillé d’Okinawa est un véritable trésor naturel et compte de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son histoire riche, sa nature luxuriante et ses spécialités culinaires uniques en font un coin de paradis, très différent de l’image du pays que l’on connaît. Un voyage à Okinawa est une parenthèse paradisiaque dans un autre Japon. 

Réputée pour ses belles plages de sable blanc et de ses eaux turquoise, ses paysages tropicaux ont fait la renommée de cet archipel. Avec un climat agréable tout au long de l’année, les voyageurs y viennent volontiers se prélasser quelque temps. Si vous pouvez trouver de magnifiques plages sur l’île principale comme la plage de Kouri, appréciée pour son rocher en forme de cœur, la plage de Sesoko et son long banc de sable, ou encore le cap Hedo, les plus populaires, pour leur atmosphère paradisiaque, se trouvent sur les petites îles qui composent l’archipel. 

Situé au cœur de l’océan Pacifique, Okinawa se démarque donc par une faune et flore riche, et notamment ses récifs coralliens qui tapissent les fonds marins de ses eaux transparentes.  Ainsi, vous ne pourrez pas passer à côté des îles Kerama réputées pour pouvoir observer les tortues, les îles de Kume, pour ses grottes sous-marines et ses petits requins, ou encore l’île d’Ishigaki, la plus au sud du Japon, à côté de Taïwan.

Sur l’île principale, se trouve Naha, la capitale. Les visiteurs pourront y découvrir le Palais de Shuri, les ruines du château de Nagagusuku, les jardins de Fukushuen ou encore le temple Naminoue-gū, faisant face à la plage du même nom. Comme témoin de sa longue occupation américaine, le village américain à Chatan, un peu plus au nord, est une attraction à part entière. Sur la partie nord de l’île, vous pourrez visiter avec plaisir l’aquarium de Churaumi, l’un des plus réputés du Japon. N’hésitez pas non plus à vous enfoncer dans le parc national de Yanbaru pour quelques randonnées avec, à la clé, de jolies cascades dans lesquelles vous pourrez vous baigner !

Enfin, il est intéressant de souligner la riche culture Okinawaïenne que les locaux s’efforcent de faire perdurer. Héritée de son histoire en tant qu’ancien royaume des Ryukyu, ses arts traditionnels sont transmis de génération en génération. Ainsi, à deux pas de Naha, les visiteurs peuvent se rendre au village de Yomitan pour découvrir la poterie traditionnelle d’Okinawa, mais aussi ses festivals de danses folkoriques Eisa, à la fin de l’été. Le verre de Ryukyu, le tissage artisanal ou encore la danse Kumiodori seront également à découvrir tout au long de votre séjour à Okinawa !

Plage d'Okinawa

Plage d'Okinawa

©vladimir-haltakov via unsplash


Si l’une de ces régions vous intéresse, que nos circuits vous intéressent ou si vous voulez en personnaliser un,
contactez-nous et organisons ensemble votre voyage idéal !

Voici quelques conseils pour vous aider à préparer votre voyage au Japon : 

Découvrez l'intégralité de notre catalogue de circuits !