Le Kansai-ben 関西弁

Le dialecte de la coolitude

"Akan !", "Ôkini"… Oui, il s’agit biende japonais, dans le dialecte de la région du Kansai ! Le premier estl’équivalent de "dame" (c’est interdit), le second celui de "arigatô" (merci). Dialecte le plus populaire du Japon et ayant le plus d’influence endehors de sa région d’origine, le Kansai-ben véhicule toute une imagerie surl’archipel.

Le Kansai-ben, kézako ?

Le Kansai-ben est le nom générique pour les dialectes parlés dans la région du Kansai, qui est aussi souvent utilisé comme un synonyme du dialecte de la région d’Osaka, dialecte le plus répandu au Japon. Pendant près de 1 000 ans, le parler de cette région qui abritait la cour impérial était considéré comme le japonais standard, et ce jusqu’au transfert du pouvoir dans la région d’Edo (Tokyo) par les Tokugawa au XVIIe siècle puis plus tard avec la restauration de Meiji (1868).

Lire L'ère Meiji

Depuis, c’est la langue de Tokyo qui est considérée comme le japonais commun, ou Hyôjungo, même si le Kansai-ben fait de la résistance avec près de 20 millions de locuteurs.

Lire aussi Musée d'histoire d'Osaka

Le quartier de Dôtonbori, l'âme de l'Osaka nocturne

Le quartier de Dôtonbori, l'âme de l'Osaka nocturne

DR

Un dialecte haut en couleur

LeKansai-ben est considéré au Japon comme un dialecte cool, chantant, légèrementfamilier, à l’image de ses habitants qui sont vus comme plus amicaux et moinsformels que les Tokyoïtes. Une analogie peut être faite avec l’accent provençalen France, l’habitant d’Osaka ayant un peu l’image qu’a le Marseillais au seinde l’hexagone. 

VoirLes différences régionales au Japon

Dans le détail, le Kansai-ben comporte un certain nombred’expressions qui lui sont propres comme "maido" (le "merci" dans un cadre commercial) ou "honmani ?" (vraiment ?). Un certain nombrede mots sont aussi contractés, "chiga" (signifiant "c’est différent") devenant "chau", "omoshiroi" (amusant) est lui prononcé "omoroi".La forme la plus caractéristique de ce dialecte reste la négation, marquée enjaponais standard par la terminaison "nai", qui devient "hen" en Kansai-ben. Ainsi "wakaranai" (je ne comprends pas) se dit "wakarahen".

Wikipedia

Un panneau en kansai-ben contre les chikan

Wikipedia

Nos derniers articles

chiffres noirs dur fond blanc

Comment compter en japonais ?

Pour compter au Japon, il faut aller au-delà de l’apprentissage de la numération traditionnelle, car tout dépend de ce que vous voulez compter. On vous explique tout ! 

 

Famille japonaise

Les noms de famille japonais

Au Japon, il existe plus de 100 000 noms de famille différents ! C'est beaucoup plus qu’en Chine et en Corée, pourtant voisins du Japon.

Conducteur à l'intérieur d'un train japonais

Les mots à connaître pour prendre le train au Japon

Moyen de transport incontournable, le train vous emmènera aux quatre coins du Japon de façon sûre, rapide et ponctuelle...

Voir tous les articles (33)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires