Restons Zazen, par Jake Adelstein

  • Publié le : 12/06/2020
  • Par : Jake Adelstein - Tempura
Restons Zazen  par Jake Adelstein

Restons Zazen par Jake Adelstein et Tempura Magazine

Tempura Magazine

La méditation en pleine conscience selon Jake Adelstein, ou comment le zazen peut nous aider à vivre notre quotidien plus sereinement.

Qui a dit que le zen n'était destiné qu'aux moines bouddhistes ? Jake Adelstein, l'auteur de Tokyo Vice qui réside à Tokyo depuis plus de trente ans, nous partage sa pratique de méditation en pleine conscience, le zazen. Suivez le guide.

Dogen Zenji, le fondateur du bouddhisme Soto, l’a résumé ainsi : 

"Il y a une voie très simple pour devenir bouddha. Quand vous renoncez aux actes malsains, que vous n’êtes plus attaché à la naissance ou à la mort, que vous montrez de la compassion envers les êtres sensibles, que vous respectez vos aînés et aimez les plus jeunes, que vous n’excluez ni ne désirez rien, sans calculs ni craintes, alors on vous appellera bouddha. Ne poursuivez rien d’autre."

Restons Zazen par Jake Adelstein et Tempura Magazine

Restons Zazen par Jake Adelstein et Tempura Magazine

©TEMPURA

Restons Zazen par Jake Adelstein et Tempura Magazine

Restons Zazen par Jake Adelstein et Tempura Magazine

©TEMPURA

Votre bouche est fermée, vos yeux ouverts, vous vous tenez droit et vous êtes conscient mais vous n’aspirez pas à obtenir quoi que ce soit ou à devenir bouddha. Dogen croyait au fait que lorsque l’on médite, on est déjà bouddha, en quelque sorte. Concentrez-vous sur votre respiration. Quand des bruits vous parviennent, enregistrez-les. Si des pensées vous viennent, laissez-les passer puis retournez à votre respiration. 

Si vous commencez à rêvasser, ce qui risque d’arriver, ne soyez pas trop dur avec vous-même. Revenez à votre respiration. Soyez dans l’instant. On dit parfois aux débutants de compter leurs respirations. C’est pas mal pour commencer. Inspirez, un. Expirez, deux. Répétez. Respirez calmement par le nez. (Si vous avez un rhume, c’est ok de respirer par la bouche). N’essayez pas de contrôler votre respiration. Laissez-la venir si naturellement que vous oubliez que vous respirez. 

Vous êtes concentré sur votre respiration, et quoi qu’il arrive autour de vous, cela devient partie intégrante de votre méditation. Une voiture qui passe, le craquement des volets quand souffle le vent. Remarquez-les, laissez-les repartir, et revenez à votre respiration. Soyez chaque instant. 10 à 20 minutes sont plus que suffisantes. 

Portrait de  Jake Adelstein

Portrait de Jake Adelstein

Tempura Magazine

Nos derniers articles

Torii Gates

Shinto et sanctuaires

Un guide pour les voyageurs au Japon sur le shintoïsme et la visite des sanctuaires, avec des informations provenant d'une prêtresse shintoïste de la 17e génération.

Noël à Roppongi Hills, Tokyo

Noël au Japon

Années après années, l'esprit Noël a réussi à trouver sa place dans un Japon qui voue un culte aux cadeaux.

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Carillons, libellules, ou encore jeux de pastèque, les symboles de l'été peuvent être bien différents selon les cultures.

Voir tous les articles (293)