Hanko : le sceau japonais 判子

  • Publié le : 07/03/2018
  • Par : M.H.
  • Note :
    3/5

Signature à la japonaise

Si vous devez signer des papiers au Japon, la case vous semblera trop petite pour écrire votre nom. C'est parce que sur l'archipel, on utilise un hanko.

Un hanko dans son étui

Un hanko dans son étui

yoppy

Différents sceaux pour différentes situations

Les trois sceaux les plus couramment possédés par les Japonais sont :

  • Le jitsuin, pour signer les contrats et documents officiels, c'est celui qui est enregistré à la mairie
  • Le ginkôin, utilisé essentiellement pour les opérations bancaires, afin d'ouvrir un compte ou de retirer de l'argent. Ginkô signifie "banque" en japonais.
  • Le mitomein, qui est le moins formel et sert à signer les papiers de la vie de tous les jours, comme un avis de réception d'un colis ou un abonnement à une salle de sport.

Exemple d'un jitsuin, utilisé pour signer les papiers officiels

Exemple d'un jitsuin, utilisé pour signer les papiers officiels

Scott Ashkenaz

Bien entendu, il n'est pas obligatoire de posséder plusieurs hanko, mais c'est préférable par souci de sécurité. Cela revient à avoir un mot de passe différent pour chacun de ses comptes sur les réseaux sociaux !

Souvenir idéal

Le hanko fait un cadeau ou souvenir idéal, pour soi-même ou bien pour ses amis. N'importe quel nom peut être inscrit sur un hanko, il suffit de le communiquer au vendeur. Prénom, nom de famille ou les deux, peu importe ! Mais il devra rentrer sur moins de deux centimètres de diamètre.

Veillez à vérifier l'écriture au préalable pour éviter les erreurs et à choisir entre les trois systèmes d'écriture japonais : kanji, katakanas et hiraganas. Ce sont les katakanas qui sont traditionnellement utilisés pour retranscrire les noms étrangers en japonais, mais vous pouvez choisir votre propre style et personnaliser votre hanko autant que vous le souhaitez !

À lire : L'écriture japonaise

Un magasin qui proposent des hanko pour les étrangers

Un magasin qui proposent des hanko pour les étrangers

small life

Nos derniers articles

Lake Kawaguchiko Sakura Mont Fuji

Les fleurs de cerisier dans l’art

Avec l'arrivée du printemps, les rues, les jardins et les montagnes du Japon accueillent avec joie la floraison des cerisiers et c'est tout l'archipel qui se saupoudre de rose pendant quelques jour

Netsuke

Netsuke

D’accessoires vestimentaires en vogue au Japon à l’époqued’Edo, ils sont devenus des pièces de collection prisées dans le monde entier.Mais que sont les netsuke et oùpeut-on s’en procurer ?

Geisha à l'entrée d'une maison de thé dans le quartier de Gion, à Kyoto

Geishas, gardiennes des arts japonais

Le terme de geisha signifie littéralement : "personne pratiquant les arts". Partez sur leurs traces, à la découverte.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire