Nomikai 飲み会

Les salarymen japonais en goguette

Il n'est pas rare derencontrer le soir dans les rues des centres-villes japonais des bandesde salarymen, les employés des entreprises de l'archipelreconnaissable à leur costume, joyeux, les joues un peu rouges,sortant d'un bar ou d'un izakaya. Pour certains, les soirée peuventfinir par une sieste sur le seuil d'un immeuble ou par quelquestitubements dans le dernier métro. En général, il s'agit deJaponais venant de participer à un nomikai.

Une institutiond'entreprise

Nomikai signifielittéralement "rassemblement pour boire". Les employésd'une entreprise, souvent ceux travaillant au sein du mêmedépartement, sont invités à se rassembler le soir pour boire encommun à l'occasion d'événements particuliers, pour fêter l'achèvement d'un objectif, l'arrivée de nouveaux collègues,le départ d'anciens ou une date anniversaire de l'entreprise. Unnomikai peut aussi être simplement initié par un cadre dirigeant,une invitation qui ne peut être déclinée !

Lire aussi L'apéritif au Japon

Des salarymens participent à un nomikai à Kumamoto

Wikipedia

La fête continue

Le nomikai rassemble descollègues. Le groupe se disloque ensuite en groupes pluspetits, cette fois des employés partageant des liensamicaux et vont continuer la soirée dans d'autres izakaya ouenchaîner les bars. Appelé "nijikai" soit "deuxièmeréunion" il s'agit d'une après-soirée à laquelle la présence des employés n'est pas requise. L'alcoolémie des participants atendance à monter beaucoup plus rapidement lors de ce rassemblementque pendant le nomikai. Il existe même dans certains cas une "sanjikai" soit "troisième rassemblement".

Un salarymann endormi dans le métro après un nomikai

Wikipedia

Nos derniers articles

Noël à Roppongi Hills, Tokyo

Noël au Japon

Années après années, l'esprit Noël a réussi à trouver sa place dans un Japon qui voue un culte aux cadeaux.

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires