L’origami 折り紙

  • Publié le : 27/07/2017
  • Par : F.F.Y.
  • Note :
    3/5

L’art du pliage de papier

Au Japon, pour les visiteurs, l’exposition à l’origami se fait souvent dans les temples ou sur les sites mémoriaux, à travers des guirlandes de grues de papier multicolores : la grue est l’un des pliages les plus célèbres et symboliques, mais il existe une infinité de modèles d’origami : animaux, fleurs, personnage, etc. Comme n’importe quel art, l’origami s’inspire de la nature et représente le monde qui nous entoure. Il est entré au rang d’art traditionnel japonais, mais sa pratique s’est aujourd’hui répandue bien au-delà des frontières nippones.

Origami de grue fait avec un billet de 1000 yen

Origami de grue fait avec un billet de 1000 yen

Japanexperterna.se

Sadako Sasaki et les mille grues de papier

Au Japon, l’origami possède à la fois une fonction décorative, mais également symbolique. Si la grue (orizuru) est l’un des pliages de base de l’art de l’origami, il s’agit d’une figure devenue emblématique à travers l’histoire de Sadako Sasaki, une jeune fille qui fut exposée aux rayonnements atomiques du bombardement de Hiroshima. 

À lire : L'Orizuru Tower à Hiroshima

Frappée d’une leucémie, elle fit le vœu de guérir en pliant mille grues de papier – car une légende japonaise raconte que si l’on plie mille grues, notre vœu sera exaucé. Comprenant qu’elle ne guérirait pas, elle fit un vœu de paix pour le monde, avant de mourir, n’ayant plié que 644 grues. Ses camarades de classe terminèrent son ouvrage et elle fut enterrée avec les mille grues (senbazuru). Aujourd’hui, une statue à son effigie se trouve dans le parc de la paix à Hiroshima.

À découvrir : Le monument de la paix des enfants à Hiroshima

Sadako Sasaki

Statue de Sadako Sasaki au parx de la paix à Hiroshima.

lachlan odea cc

Senbazuru

Senbazuru, ou les milles grues en origami.

Vivre le Japon

Nos derniers articles

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Le Bakeneko, un chat pas ordinaire

Le bakeneko ou la légende du "chat-monstre"

À l'origine d'une superstition vieille de plusieurs siècles sur l'archipel, le bakeneko ou "chat-monstre" est un félin un peu spécial.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires