L'équipe du Japon de rugby à XV

L'histoire des Brave Blossoms

À l'approche de la Coupe du Monde de rugby 2019™ organisée sur son sol, le Japon et son équipe des Brave Blossoms sont une nation qui monte en puissance, au point de rivaliser avec les meilleures sélections mondiales.

Les matches historiques

Les débuts de l'équipe du Japon de rugby à XV remontent quelques années après la fondation en 1926 de la JRFU. Le 31 janvier 1932 à Osaka, le Japon dispute son premier match international contre la sélection du Canada. Il l'emporte 9 à 8. En 1968, première victoire importante face aux Junior All Blacks en Nouvelle-Zélande, sur le score de 23 à 19. Trois ans plus tard, en 1971, la sélection japonaise s'incline de peu face à l'Angleterre, 3-6. En 1989, le Japon, emmené par son entraineur Hiroaki Shukuzawa, bat une sélection écossaise 28-24 sur la pelouse du Chichibunomiya Rugby Stadium (Tokyo).

Pratique du rugby au Japon en  1874

Pratique du rugby au Japon en 1874

Wikimedia Commons

Palmarès du Japon en Coupe du Monde de rugby™

1987 / Éliminé en pools / 3 défaites

1991 / Éliminé en pools / 1 victoire, 2 défaites

1995 / Éliminé en pools / 3 défaites

1999 / Éliminé en pools / 3 défaites

2003 / Éliminé en pools / 4 défaites

2007 / Éliminé en pools / 1 match nul, 3 défaites

2011 / Éliminé en pools / 1 match nul, 3 défaites

2015 / Éliminé en pools / 3 victoires, 1 défaite

Total : 28 matches, 4 victoires, 2 matches nuls, 22 défaites, 526 points marqués, 1259 encaissés

Ayumu Goromaru est le joueur qui a marqué le plus de points avec le Japon : 708

Ayumu Goromaru est le joueur qui a marqué le plus de points avec le Japon : 708

Wikicommons

Objectif : Coupe du Monde 2019

L'équipe du Japon de rugby aborde "sa" Coupe du Monde en tant qu'outsider. Elle a fait appel en 2016 à un entraîneur néo-zélandais, Jamie Joseph, ancien joueur des All Blacks, pour préparer et disputer la compétition. L'équipe compte dans ses rangs des joueurs d'expérience, comme le deuxième ligne Hitoshi Ono, recordman du nombre de sélections avec le Japon (98 matches), les deux capitaines, le talonneur Shôta Horie et le demi d'ouverture et centre Harumichi Tatekawa, ou bien encore l'arrière Ayumu Goromaru, recordman japonais de points avec 708 points en 57 sélections. La majorité des joueurs sélectionnés viennent des Sunwolves, un club de Tokyo évoluant au sein de la Super League, une compétition internationale.

Le talonneur Shôta Horie (à dr.) est l'un des deux capitaines de l'équipe du Japon de rugby

Le talonneur Shôta Horie (à dr.) est l'un des deux capitaines de l'équipe du Japon de rugby

Wikimedia Commons

Nos derniers articles

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Le Bakeneko, un chat pas ordinaire

Le bakeneko ou la légende du "chat-monstre"

À l'origine d'une superstition vieille de plusieurs siècles sur l'archipel, le bakeneko ou "chat-monstre" est un félin un peu spécial.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires