Les médias japonais 日本のメディア

L'information au Japon

Les médias japonais sontsymbolisés à l'étranger par le mastodonte de l'information NHK, qui se décline sous plusieurs formats médiatiques. Pourautant, le Japon existe aussi à travers d'autres grands fournisseursd'information.

NHK, l'inévitable

La NHK, ou Nippon HôsôKyôkai ("Compagnie de diffusion du Japon") est le premier groupeaudiovisuel du pays, ainsi que le seul qui soit public. Le groupepossède entre autres des chaînes satellites, une chaîne généralistefournissant des informations locales, nationales et internationales,des chaînes internationales ainsi que trois stations de radio. Enmoyenne, le groupe possède une audience correspondant à 27% dupublic japonais. Son importance au Japon peut le faire comparer à ungroupe de médias tels que la BBC.

Lire aussi Regarder la télévision japonaise

Journal télé de NHK

La télé japonaise peut aussi être terriblement sérieuse comme le très sobre JT de la NHK

nhk

Les mastodontes dujournal papier

Contrairement à beaucoupde pays occidentaux, la presse papier continue à subsisterau Japon, et pas qu'un peu. En effet, les deux journaux les plus lus au monde sont leYomiuri Shinbun (journal conservateur) avec environ 10 millions delecteurs quotidien et le Asahi Shinbun (journal de tendance degauche) avec près de 8 millions de lecteurs. Le premier est unvéritable groupe économique qui possède une équipe de base-ballainsi qu'un parc d'attractions, le second est un journal de référencepour le monde intellectuel japonais. S'ajoute à ces deux piliers leNihon Keizai Shinbun ("journal

Illuminations de Noël à Yomiuriland

Illuminations de Noël à Yomiuriland

I.D.O.

Laradio, le parent pauvre des médias japonais ?

Lepaysage radiophonique est dominé par la NHK, qui possède troischaînes de radio. Derrière, on recense une centaine de radioscommerciales et environ 300 chaînes associatives, ce qui donne untotal assez faible comparativement aux autres pays développés.Certains facteurs ont été avancés pour expliquer cette absencerelative de développement (stricte régulation de la loi japonaise,désintérêt des jeunes ou présence fréquente d'un écran sur letableau de bord). Pour autant, avec le tsunami de 2011 durant lequelseule la radio permettait de communiquer dans certaines endroits, unregain d'intérêt voit le jour pour ce medium.

Bâtiment de la station de radio TBS

Wikipedia

Nos derniers articles

Une rue animée au Japon

Tatemae, l'art de dissimuler ses véritables pensées au Japon

Le tatemae et son pendant le honne, deux concepts qui régissent les interactions sociales au Japon. Un comportement qui peut dérouter les occidentaux et sembler hypocrite.

Fusuma floraux du temple Shoren-in à Kyoto

Fusuma : les cloisons coulissantes traditionnelles japonaises

Les fusuma sont des parois coulissantes opaques utilisées dans l'habitat traditionnel japonais pour redéfinir l'espace d'une pièce ou servir de porte.

Un bain japonais en bois

Ofuro : le bain japonais traditionnel pour la santé et le bien-être

L'ofuro, aussi appelé furo ou bain japonais, est un rituel ancestral de la culture nippone.