Les hôtels capsules au Japon カプセルホテル

  • Publié le : Ven 20/09/2019 - 00:00
  • Par : R.A. / J.R.
  • Note :
    2/5

Expérience insolite au Japon : dormir dans une cabine

Dormir dans un caisson, ça vous dit ? Tel est le principe des hôtels capsules japonais, implantés dans toutes les grandes villes nippones. Les hôtels capsules font partie de l’imaginaire des touristes étrangers au Japon. Qu’en est-il en réalité de cette particularité qui fascine autant ?

Les sanitaires sont bien entendu communs. Des espaces sont réservés pour se rejoindre, se restaurer ou regarder la télévision. Certains hôtels misent justement sur ce côtéconvivial avec une cuisine et une salle de vie commune.

La propreté est généralement aurendez-vous - n'oublions pas que nous sommes au Japon !

Il faut savoir que les dortoirs hommes et femme sont séparés, et qu'il n'existe pas de "double" cabine. Impossible donc pour les couples de dormir ensemble. C'est pourquoi l'expérience de l'hôtel capsule est plutôt réservée aux voyageurs solitaires ou aux bandes d'amis. 

Hôtel capsule

L'hôtel Nine hours de Kyoto

Flickr Tobin

Hôtel capsule

Capsule classique d'un hôtel à Tokyo

Flickr Inunami

Hôtel capsule

Espaces communs (casiers) d'un hôtel Nine hours

Flickr Sergio Ortega


Adresse - Horaires - Accès

  • Adresse

  • Prix

    Entre 2000 et 7000 yens la nuit (de 16 à 58€)

Nos derniers articles

Tokyo street by night

Les différents types de route au Japon

Avant de prendre le volant à votre tour, apprenez-en plus sur les différents types de route au Japon.

Asakusa street in Tokyo, Japan

Se garer au Japon

Étant donnée la densité urbaine de la plupart des agglomérations au Japon, et la vélocité avec laquelle les forces de l’ordre détectent les voitures mal garées, il n’est que très improbable de pouv

Japanese car in front of Mount Fuji

Les stations-service japonaises

Au Japon, les clients sont rois, et cela est valable pour les conducteurs qui vont faire le plein d’essence dans les stations-service.

Voir tous les articles (282)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire