Cinq faits étonnants sur les onsen

Les secrets des sources chaudes

Vous pensez déjà tout savoir sur ces petits haves de paix que sont les onsen ? Nous sommes prêts à parier que ces quelques faits historiques et anecdotes étonnantes sauront vous surprendre.

Ce goût prononcé pour les bains ; le shogun le doit à un séjour dans la ville thermale d'Atami. Sept jours durant, il profita des bienfaits thérapeutiques et des vertus relaxantes des eaux chaudes des onsen de la ville. Par la suite, alerté de l'état de santé précaire de l'un de ses daimyos, Hiroie Kikkawa (1561-1625), il lui envoie à Kyoto des barils d'eau thermale pour soigner le mal dont il souffre. Ce convoi d'eau constitue le premier jalon de l'okumiyu.

À partir de 1644, la pratique devient officielle. Le 4ème shogun, Ietsuna Tokugawa (1641-1680), fait ainsi acheminer de façon régulière de l'eau de plusieurs onsen du pays jusqu'à son château d'Edo (l'ancien nom de Tokyo). Le gouvernement dépêche

okumiyu-atami

Transport de l'eau des onsen d'Amati vers Edo

http://www.city.atami.lg.jp

 

Dogo Onsenart

 

Face aux mastodontes que sont les triennales de Setouchi, de Yokohama, d'Aichi et d'Echigo Tsumari, le tout nouveau festival d'art contemporain de Matsuyama dans la préfecture d'Ehime, le Dogo Onsenart, fait figure de petit poucet. 

Celui-ci a vu le jour en 2014 pour commémorer le 120ème anniversaire de la rénovation du onsen le plus emblématique de la ville, le Dongo onsen Honkan. Édifié en 1894, il est l'un des plus anciens onsen du Japon. Le Dogo Onsenart a la particularité d'être le plus long festival d'art contemporain de l'archipel.

dogo_onsenart

Sculpture de Shinji Ohmaki installé à l'entrée est Tsubaki-no-yu du Dodo Onsen

©SHINJI OHMAKI / Dogo Onsenart 2018

Dans cette annonce devenue rapidement virale, on peut y voir des japonais dévaler à vive allure les pentes d'un grand huit, bien installés dans un wagon rempli d'eau thermale. Mais cela ne s'arrête pas là. Dans ce futur parc, chacun, une serviette autour de la taille, profite en famille ou entre amis, des bienfaits des eaux des onsen de Beppu puisque l'eau est partout ; dans les cabines d'une grande roue, les wagons d'un funiculaire, les avions d'un manège ou dans les baignoires installées sur un carrousel. Pour tenir son engagement, la ville de Beppu met en place une campagne de financement participatif qui permet de récolter 82 millions de yens (658 000 €) !

spamusement-park

Spamusement park de Beppu

http://www.gokuraku-jigoku-beppu.com

Pour ce faire, la méthode adoptée à Kusatsu est bien particulière. Des jeunes femmes, en costume traditionnel, prennent place autour du bassin fumant et mélangent l'eau à l'aide de planches en bois de 1,80 m de long et 30 cm de large. Cette véritable danse se fait au rythme de chants folkloriques permettant la parfaite synchronisation des mouvements. 

Brassée longuement, l'eau baisse de 90° à 40°/50°. Mais sachez que cette technique ancestrale est laborieuse. En effet, après un mélange de 30 minutes réalisé par 10 personnes, la température n'aura diminué que d'un seul petit degré !

Yumomi

Cérémonie de Yu-momi

yoshio9989

La cuisine des onsen

 

Les restaurants et cafés des stations thermales de l'archipel proposent à leur carte d'intrigantes spécialités, cuites à la vapeur ou dans l'eau des sources chaudes de la ville. 

Parmi celles-ci, attardons nous sur les onsen tamago ou œufs des onsen. Selon la méthode traditionnelle, les œufs, disposés dans des paniers ou des filets, sont plongés dans une eau à 70° durant 30 à 40 minutes. Débarrassé de sa coquille, l'oeuf est ensuite servi dans une petite tasse avec un bouillon dashi ou de la sauce soja. De cette cuisson, résulte une texture unique. Le blanc de l'oeuf est laiteux alors que le jaune est bien ferme.

onsen-tamago

Onsen tamago à Kirishima

Nekosuki

onsen-manju

Onsen manju

ほしけん

Nos derniers articles

Noël à Roppongi Hills, Tokyo

Noël au Japon

Années après années, l'esprit Noël a réussi à trouver sa place dans un Japon qui voue un culte aux cadeaux.

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires