Les lieux traditionnels japonais à visiter en hiver 日本の冬の景色

Un Japon traditionnel sous la neige

Les clichés traditionnels sont ceux que chacun à dans la tête, avant ou après être allé au Japon, le mont Fuji chapeauté de neige, un vieux village aux toits pentus, un beau jardin japonais ou des singes qui se baignent dans une source chaude.

Le Mont Fuji

Le Mont Fuji, symbole ancestral du Japon, est un lieu à visiter au moins une fois lors de votre passage au Japon. Popularisé par les médias tels que les magazines et les documentaires, mais également par l'art à travers les peintures et estampes, la beauté de cette montagne fascine. 

Haut de 3776 mètres, le Mont Fuji est composé de 3 volcans actifs qui pourraient se réveiller un jour. Sa beauté nous ferait presque oublier ce détail. 

Le Mont Fuji est également la montagne la plus grimpée au monde ! Bien que la saison officielle d’ascension ne dure qu’un peu plus de deux mois, le Mont Fuji accueille chaque année près de 300 000 grimpeurs. Un chiffre bien plus élevé que celui du Mont Monadnock aux Etats-Unis, deuxième montagne la plus grimpée avec environ 125 000 personnes par an. La possibilité de le gravir en une demi-journée explique en partie ce succès.

Situé entre Yamanashi et Shizuoka, et à proximité de Tokyo, cette montagne japonaise a inspiré un grand nombre d'artistes d’artistes depuis des siècles, dont le maître de l’estampe Hokusai

Mont Fuji  avec reflet sur l'eau

©canva

Le village de Shirakawago

Situé dans la préfecture de Gifu (à 50 minutes de Takayama), le village traditionnel de Shirakawago, entouré par les montagnes, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. 

Le succès de ce village réside dans l’aspect de ses habitations, qui sont construites selon le style gassho-zukuri, propre à la région. On le reconnaît à ses antiques maisons aux toits de chaumes, qui permettent de résister aux grosses chutes de neige pendant l’hiver.

Les maisons sont disposées un peu partout dans le village, séparées par des rizières et reliées par des chemins surélevés. C’est en hiver que beaucoup de Japonais et de touristes souhaitent visiter le lieu, lorsque la neige recouvre le village et que les maisons sont illuminées.

En prenant de la hauteur, le spectacle des rizières miroitantes et des maisons anciennes, permet de plonger dans une vision unique du Japon. 

    Shirakawago

    ©canva

    Shirakawago

    ©canva

    Shirakawago

    ©canva

    Jardin Kenroku-en

    Le jardin Kenroku-en situé à Kanazawa est l’un des trois plus célèbres du Japon, avec le Kairaku-en de Mito et le Kôraku-en d’Okayama. 

    Avec près de 8 200 arbres dans 10 hectares de terrain, c’est un espace naturel qui vaut le détour. Après la saison d'automne, le jardin est encore plus remarquable lorsque l'hiver vient prendre le relais. Le jardin est célèbre dans le monde entier pour le soin apporté aux plantes, au taillage des arbres taillés et à la beauté des yukitsuri enneigés.

    Dès début novembre, les pins Karasaki Matsu sont ornés de yukitsuri, des cordes qui permettent de protéger ces arbres ancestraux avant l’arrivée de l’hiver, en prévoyance des dégâts que pourraient causer les lourdes chutes de neige du Nihonkai. À la tombée de la nuit, des illuminations magnifient le jardin et les yukitsuri sont aussi illuminés jusqu’à la fin de l’hiver.  .

     

    Louez une de nos maisons de Kanazawa pour votre séjour dans la région

    Illuminations au Kenroku-en de Kanazawa

    ©annintofu, flickr

    Illuminations au Kenroku-en de Kanazawa

    ©annintofu, flickr

    Illuminations au Kenroku-en de Kanazawa

    ©annintofu, flickr

    Ginzan Onsen

    Les onsen, ou sources d’eau chaude, sont une véritable institution au Japon. Ces bains chauds dont l’eau provient de sources volcaniques ont depuis des siècles la réputation de posséder une certaine valeur thérapeutique.

    Dans la préfecture de Yamagata, une ancienne mine d’argent est devenue l’une des stations thermales les plus prisées des amateurs d'onsen en hiver : Ginzan Onsen (ginzan = mine d’argent). 

    Il faut reconnaître que l’atmosphère toute particulière qui règne dans ce village de la région du Tohoku a de quoi plaire ! La ville est constituée d’une seule rue, bordée de ryôkan et de bâtiments traditionnels en bois datant de l’ère Taisho (1912 - 1926) et de l’ère Shôwa (1926-1989).

    Chaque ryokan permet d'accéder à ses onsen sans obligation de louer une chambre. Dans ce cas, comptez entre 300 et 1 500 yen (entre de 2 et 12 € environ). 

    Deux bains publics, avec un coût d’entrée de 300 à 500 yen (entre 2 et 4 €), sont ouverts dans le centre de la ville, ainsi qu’un bain pour les pieds accessible gratuitement

    À la tombée de la nuit, des lampadaires à gaz s’allument pour diffuser une belle lumière sur la neige fraîchement tombée

     

    Ginzan Onsen

    ©canva

    Le temple Kinkaku-ji

    Le temple du Pavillon d’or, Kinkakuji, de son vrai nom Rokuon-ji, est sans conteste le temple phare parmi tous ceux de Kyoto. 

    Entièrement recouvert de feuilles d’or (à l’exception du rez-de-chaussée), il brille de mille éclats. Si vous avez la chance de vous y rendre juste après des chutes de neige, la finesse des contrastes du doré avec le blanc immaculé et le vert de la nature se reflétant dans l’eau restera mémorable ! 

    Le Kinkaku-ji est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994 en tant que monument historique emblématique de l’ancien Kyoto.

    Le Kinkaku-ji sous la neige

    Il ne tombe pas souvent autant de neige sur le Kinkaku-ji.

    Nos derniers articles

    Les gorges Genbikei et Geibikei

    Les activités à faire dans le Tohoku

    La région du Tohoku est réputée pour ses activités modernes et traditionnelles, qui permettent de découvrir l’immensité de la région.

    Kansai Thru Pass

    Le Kansai Thru Pass

    Le Kansai Thru Pass permet des déplacements illimités dans les bus, les trains et les métros dans la région du Kansai.

    Château à Fukushima

    Guide de la région du Tohoku

    La région du Tohoku comprend la partie nord-est de l'île principale de Honshu et est formée de six préfectures : Aomori, Akita, Iwate, Yamagata, Miyagi et Fukushima.

    Voir tous les articles (286)

    Commentaires

    Notez l'article

    • Star
    • Star
    • Star
    • Star
    • Star
    2/5

    Votre commentaire

    Image CAPTCHA
    Enter the characters shown in the image.
    * Champs obligatoires