Reportage : l'ascension du mont Fuji

  • Publié le : Ven 06/07/2018 - 00:00
  • Par : A.B.
  • Note :
    3/5

Un défi au volcan sacré

Vivre le Japon a réalisé l’ascension du mont Fuji dès l’ouverture des pentes du volcan, début juillet. Au bout de cinq heures d’efforts, une récompense : le lever du soleil depuis le sommet, un moment magique.

Le mont Fuji vu de la gare de Kawaguchiko

Le mont Fuji vu de la gare de Kawaguchiko

ABA

Nous avons alors une pensée pour les pionniers du mont Fuji qui, il y a plus d’un millénaire, accomplirent l’ascension depuis le pied du volcan. Si cette performance est toujours réalisable, de nos jours le gros des randonneurs choisit la voie rapide, celle qui part de la 5è station et permet de passer la nuit près du sommet avant d’admirer le lever du soleil le lendemain. C’est le choix que nous avons fait. Nous avons quelques heures avant de débuter l’ascension : un temps utile pour s’acclimater à l’altitude. Et pour avaler un riz au curry dans l’un des fast-foods de la station.

Voir : Le curry japonais

Le classique riz au curry

Le classique riz au curry

tosa muu

La randonnée se transforme en escalade ?

La randonnée se transforme en escalade ?

TMA

Notre envoyé spécial !

Notre envoyé spécial !

ABA

Les premiers refuges

15h. En levant la tête, nous apercevons de petits bâtiments alignés ça et là sur le flanc de la montagne. Signe que nous approchons de la septième station, qui marque l’emplacement des premiers refuges. Nous frôlons les 2 700 mètres d’altitude.

Plus haut, des taches blanches parsèment les flancs ocre du volcan. C’est que, tandis que la canicule sévit dans tout le Japon, ici les dernières neiges de juin n’ont pas encore fondu.

Nous marquons une nouvelle pause, grignotons un onigiri et une barre de céréales, assis face au vide. Nous reprenons nos forces, en veillant à respirer profondément pour pallier la raréfaction de l’oxygène.

De jeunes randonneurs nous dépassent. “D’où venez-vous ?”, leur demandons-nous.  “Kazakhstan”, répondent-ils, avant de poursuivre leur route. 

Le mont Fuji attire les voyageurs du monde entier en quête de défi.

Refuge à la 7è station

Refuge à la 7è station

TMA

Les refuges de la 7è stations

Les refuges de la 7è stations

TMA

En place pour assister au spectacle

En place pour assister au spectacle

TMA

Le tour du cratère

La lumière venue, nous entreprenons alors de réaliser ce que les Japonais appellent le ohachi meguri, traduction : le tour du cratère. Surplombant d’un côté les 3 776 mètres de vide, de l’autre la cuve encore enneigée du sommet, nous admirons le panorama qui s’offre à nous. Faire le tour du cratère du mont Fuji, c’est un peu faire le tour du Japon : nous dominons non seulement les bourgs et forêts alentour, mais aussi la baie de Suruga et la péninsule d’Izu au sud. À l’est, les immeubles de Yokohama, minuscules d’ici, déchirent l’horizon et laissent deviner, plus loin, Tokyo et sa mégapole. Le Japon nous semble soudain petit.

L'immense cratère du volcan

L'immense cratère du volcan

TMA

Le soleil découvre une roche rouge et une blanche neige

Le soleil découvre une roche rouge et une blanche neige

TMA

Le contraste magnifique entre la roche, le ciel et la neige

Le contraste magnifique entre la roche, le ciel et la neige

TMA

Notre envoyé spécial en pleine contemplation

Notre envoyé spécial en pleine contemplation

ABA

Entamée le 2 juillet à 13h30, l'aventure s'achève le lendemain matin

Entamée le 2 juillet à 13h30, l'aventure s'achève le lendemain matin

TMA


Adresse - Horaires - Accès

  • Adresse

Nos derniers articles

Tokyo street by night

Les différents types de route au Japon

Avant de prendre le volant à votre tour, apprenez-en plus sur les différents types de route au Japon.

Asakusa street in Tokyo, Japan

Se garer au Japon

Étant donnée la densité urbaine de la plupart des agglomérations au Japon, et la vélocité avec laquelle les forces de l’ordre détectent les voitures mal garées, il n’est que très improbable de pouv

Japanese car in front of Mount Fuji

Les stations-service japonaises

Au Japon, les clients sont rois, et cela est valable pour les conducteurs qui vont faire le plein d’essence dans les stations-service.

Voir tous les articles (282)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire