La Villa Saito 旧齋藤家別邸

  • Publié le : 08/01/2018
  • Par : S.V.
  • Note :
    3/5

La tradition a du bon

Symbolede la prospérité de Niigata au début du XXe siècle, la villaSaito est un remarquable héritage culturel de la ville portuaire ;à tel point que les citoyens se mobilisérent fortement au débutdes années 2000 pour empêcher sa disparition. Depuis son ouvertureau public en 2012, la subtile harmonie liant la villa et son jardinest accessible à tous.

Une symbiose parfaite

L'élégante villa, résidence secondaire de la famille Saito, est conçue pour être à la fois le lieu de villégiature agréable du clan familial et le cadre de réceptions où se côtoient des hôtes de marque tels des personnalités politiques, célébrités et chefs d'entreprise. Pour être ce lieu de repos estival tant désiré, la villa, orientée vers le nord, est insérée dans un luxuriant écrin de verdure ; la protégeant de la chaleur et de la lumière. Le vaste ensemble comprend une maison de bois à deux étages, un entrepôt, une maison de thé et un splendide jardin traditionnel. 

De style sukiya-zukuri, la maison est le parfait exemple de l'architecture moderne japonaise de l'ère Taisho (1912-1926) et s'inspire de l'esthétique des maisons de thé. Kijuro Saito IV a fait intervenir les meilleurs artisants pour la réalisation de la luxueuse décoration intérieure. Les rampes d'escaliers, les sculptures des traverses, les peintures, les fenêtres en forme de cœur sont autant de témoins d'une recherche affirmée de l'élégance et du soin tout particulier apporté aux détails. Les peintures naturalistes aux motifs de pivoines, coqs et paons, bien que centenaires, rayonnent toujours de leur précieux éclat. Les grandes ouvertures sur l'extérieur du premier comme du second niveau permettent d'apprécier la vue panoramique sur le jardin. 

Voir : La résidence Nomura de Kanazawa

De chaque pièce, des paysages différents s'offrent à vous. Il faut savoir que la maison et le jardin ont été pensés et conçus comme un tout, indissociables l'un de l'autre. Depuis la villa, assis(e) sur un tatamis, votre regard, inexorablement attiré au loin, est comme trompé par cette impression visuelle de continuité entre intéreiur et extérieur, cette harmonie parfaite entre la villa et le verdoyant jardin. Le paysager tokyoïte, Kamekichi Matsumoto, a tenu compte de la topographie et de la nature du terrain pour l'aménagement de celui-ci. Etabli sur d'anciennes dunes de sable et organisé autour d'un étang central, le jardin vallonné présente plus de 80 variétés d'arbres (pins, pruniers, bambous, érables, etc...) et arbustes.

vue-jardin-villa-saito

La villa et le jardin ne font qu'un.

http://saitouke.jp/

Le maintien des traditions

La famille Kaga proposait régulièrement dans la villa des cérémonies de thé, ouvertes à tous ; faisant de la propriété un lieu d'échange culturel aux yeux de la population. Cela a d'ailleurs très certainement contribué à ce vif élan des habitants de Niigata pour sa sauvegarde. La villa Saito maintient encore aujourd'hui cette tradition de dégustation de thé dans son enceinte. Elle propose des dégustations de thé matcha et petites douceurs sucrées pour 500 yen (environ 4€) lors de la visite. 

Lire aussi : Qu'est-ce qu'être geisha ?

Une autre activité, plus rare, y est proposée dans le cadre du programme Hanamachi Chaya, mis en place par la municipalité. À certaines dates, il est possible de se divertir auprès de Furumachi Geigi dans la Villa Saito. À l'époque d'Edo (1603-1868), le quartier de Furumachi était l'un des plus grands quartiers de geishas du pays. Lors de cette programmation, les Furumachi Geigi, encore une douzaine à ce jour dans des okiya de Niigata, divertissent les visiteurs par des danses Nihon Buyo, au son du shamisen et des chants traditionnels. Elles jouent également avec vous au taruken, une variante du jeu pierre-papier-ciseaux rythmé par le son d'un tambour où le vainqueur frappent deux fois le tambour pendant que le perdant effectue un tour sur lui-même. Un jeu simple et très drôle !

taruken-villa-saito

Prêt à disputer une partie de taruken avec l'une des geigi de Niigata?

https://www.nvcb.or.jp


Adresse - Horaires - Accès

  • Adresse

  • Phone

     +81 (0) 252 108 350
  • Horaires

    Prendre le bus touristique Inuyasha à la gare de Niigata, descendre àl'arrêt du Musée des cultures du nord, puis marcher 2 min.
  • Prix

    Adulte : 300 yen (3€). Enfant : 100 yen (1€) . Gratuit le week-end et les jours fériés.
  • Accès

    Ouvert de 9h30 à 17h. Fermé le lundi.
  • Site Internet

    http://saitouke.jp/

Nos circuits à Niigata

  • Durée : 23 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Nikko, Hoshi, Sado, Matsumoto, Magome, Takayama, Kanazawa, Kyoto, Amanohashidate, Tottori, Matsue, Naoshima, Takamatsu, Kurashiki, Himeji, Osaka
  • Inclus :
Voir tous les circuits (1)

Nos derniers articles

Le parc national de Bandai Asahi

Situé dans la région de Tohoku au nord de l'île principale du Japon et s’étendant tout autour du mont Bandai, le parc national de Bandai Asahi ravira les amateurs de nature.

Le train Kairi

Kairi, le train des gourmets

"L’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage en lui-même".

 Tanada dans la région de Kubota

La vallée de Oku-Aizu

Okuaizu est situé au sud-ouest de la préfecture de Fukushima, à la frontière de celles de Niigata, Gunma et Tochigi.

Voir tous les articles (17)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire