Le théâtre nô

  • Publié le : 06/09/2017
  • Par : J.L.T.B.
  • Note :
    3/5

Subtil et mystérieux

Illustre forme du théâtre classique japonais, le nôreprésente, dans une esthétique elliptique et allusive un temps poétique, undrame subtil associant le chant et la danse à un texte lyrique. Le nô a faillidisparaître une première fois avec l’avènement de l’ère Meiji, en 1868, quandle Japon a ouvert ses portes à l’Occident et après la Seconde Guerre mondialequand l’ancien empire insulaire fut occupé par les Américains.

Nos derniers articles

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Le Bakeneko, un chat pas ordinaire

Le bakeneko ou la légende du "chat-monstre"

À l'origine d'une superstition vieille de plusieurs siècles sur l'archipel, le bakeneko ou "chat-monstre" est un félin un peu spécial.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires