Le port d'Uno 宇野港

  • Publié le : 10/05/2019
  • Par : J.L.
  • Note :
    2/5

Vous avez dit Uno ?

Pour relier les îles artistiques de Naoshima et ses soeurs, le port d’Uno est la première étape. Vous y serez immédiatement plongé dans le bain de l’art. Ici aussi la Triennale du Setouchi a changé beaucoup de choses.

Il y a aussi cet immense poisson, le chino d’Uno, entièrement composé de déchets rejetés par les flots et ramassés dans les environs en 2010 par le collectif d’artistes Yodogawa Technique.

Atsushi Ozawa est un artiste qui travaille le fer et qui présente "Memory of ship’s hull" une ancre de la marine impériale japonaise (1872-1947) reconstituée en récupérant des matériaux abandonnés à Tamano. En 2016, il récupère tous les vélos abandonnés à Tamano, pour en fondre le métal et reconstituer de nouveaux cadres artistiques colorés pour former des engins qui sont désormais proposés à la location pour les touristes dès leur descente du train.

Le port de Uno et le chinu d'Uno de Yodogawa Technique

Le port de Uno et le chinu d'Uno de Yodogawa Technique

Jérôme Laborde

Le port de Uno

Le port de Uno vu depuis un ferry

Wikimedia Commons

Nos derniers articles

Des touristes font une promenade en bateau à Kurashiki.

Kurashiki, des entrepôts aux musées

Métropole marchande entièrement préservée des bombardements, la jolie Kurashiki a vu ses entrepôts reconvertis en musées et restaurants.

La mer intérieure Setouchi

Setouchi

Setouchi est le nom donné à une très vaste zone de la mer intérieure du Seto, touchant les département du Hyôgo, d’Okayama, d’Hiroshima jusqu’à Yamaguchi au sud de Honshu, ainsi que de Tokushima et

La baie d'Ushimado vue depuis le jardin des oliviers

Ushimado

Ushimado est une station balnéaire au charme tranquille de la ville de Setouchi dans la préfecture d’Okayama. Elle fait face à la Mer Intérieure de Seto et son chapelet d’ilots. 

Voir tous les articles (8)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire