L'artisanat du Tohoku

  • Publié le : 17/10/2019
  • Par : O.F.
  • Note :
    2/5
L'artisanat traditionnel du Tohoku - les poupées Kokeshi

L'artisanat traditionnel du Tohoku - les poupées Kokeshi

L'office du tourisme du Tohoku

Les traditions ancestrales japonaises passent aussi par l'artisanat

Le Tohoku est la région du Japon la plus rurale. Située au nord de l'île principale de l'archipel japonais, Honshu, elle a une propre identité culturelle et des traditions passées de génération en génération depuis des centaines d'années. Parmi ces traditions ancrées dans la vie et l'histoire du Tohoku, découvrez avec nous l'artisanat japonais propre à cette région.

Les poupées Kokeshi

Les célèbres poupées Kokeshi sont originaires de la préfecture de Miyagi. Elles étaient fabriquées à la fin de l'époque d'Edo (1603-1868) en tant que jouets pour les enfants dans les stations thermales. Le Tohoku disposant de nombreuses sources chaudes naturelles et de Onsen, ces petites poupées se sont rapidement répandue dans toute la région.

Ces poupées en bois sans bras ni jambes ont une tête ronde élargie et sont généralement peintes en rouge, noir et jaune. Ne vous fiez pas à leur aspect simpliste car il existe 11 différentes sortes de poupées kokeshi dans la région de Tohoku, dont près de la moitié sont originaire de la préfecture de Miyagi.

Pour découvrir ces poupées traditionnelles, rendez-vous dans une des stations thermales de la région comme au Naruko Onsen, qui est également doté d'un musée dédié aux kokeshi. Il se trouve à environ 45 minutes de la gare de Furukawa, reliée au Tohoku Shinkansen. Petit plus, vous pouvez aller jusqu'au Naruko Onsen en utilisant le Japan Rail Pass !

Naruko Kokeshi

Naruko Kokeshi

L'office du tourisme du Tohoku

Les ateliers de ferronneries de la région sont réputées pour leurs ustensiles de cuisine et autres objets ménagers du quotidien mais aussi et surtout pour les théières en fer, populaires dans le monde entier et objet phare de cet art.

Ces théières sont fondues et laquées avec soin et ce qui en fait la particularité est que leurs intérieurs sont brûlés au feu de charbon de bois pendant environ une heure afin de prévenir la rouille et leur assurer une longue durée de vie.

Chaque artisan étant libre de créer le motif qui leur convient le mieux à l'extérieur des théières, vous en trouverez de différents types selon l'atelier qui les a créés.

Nanbu Tekki

Nanbu Tekki

Domaine Public

Nos derniers articles

Lake Kawaguchiko Sakura Mont Fuji

Les fleurs de cerisier dans l’art

Avec l'arrivée du printemps, les rues, les jardins et les montagnes du Japon accueillent avec joie la floraison des cerisiers et c'est tout l'archipel qui se saupoudre de rose pendant quelques jour

Netsuke

Netsuke

D’accessoires vestimentaires en vogue au Japon à l’époqued’Edo, ils sont devenus des pièces de collection prisées dans le monde entier.Mais que sont les netsuke et oùpeut-on s’en procurer ?

Geisha à l'entrée d'une maison de thé dans le quartier de Gion, à Kyoto

Geishas, gardiennes des arts japonais

Le terme de geisha signifie littéralement : "personne pratiquant les arts". Partez sur leurs traces, à la découverte.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire