Le Ginkgo, l'arbre sacré aux feuilles d'or 銀杏

Le Ginkgô, l'arbre aux couleurs d'or

Le Ginkgô, l'arbre aux couleurs d'or

Flick/ vicjuan

Un symbole automnal au Japon

Très répandus dansles sanctuaires shinto, les ginkgos font partie intégrante du paysageautomnal japonais. On peut les admirer un peu partout sur l'archipel,et les plus vieux d'entre eux ont parfois même plus de 1 000 ans !Découverte d'un des arbres les plus appréciés des Japonais.

Les ginkgo sont très répandus dans les temples et les sanctuaires japonais

Les ginkgo sont très répandus dans les temples et les sanctuaires japonais

Flick/ robertinbeirut

L'allée de ginkgo de Meiji Jingu Gaien

L'allée de ginkgo de Meiji Jingu Gaien

Wikimédia

  • Le Grand Kikubo(préfecture de Aomori)

Avec ses 27 mètres de haut, leGrand Kikubo est l'un des arbres les plus imposants de sonespèce. Planté il y a 1 000 ans à Sannohe dans la préfecture deAomori, il est lui aussi classé ''monument naturel''. Et bien que letyphon de 2011 ayant touché le Tohoku l'ait un peu endommagé,l'arbre a aujourd'hui regagné toute sa superbe pour le plus grandplaisir des habitants de Sannohe.

InformationscomplémentairesAdresse :Aza-ichōnokikubo,Dōbutsu, Hashikami, Sannohe, Aomori Prefecture, 039-1201Itinéraire : à 15minutes de voiture de la gare de Kadonohama (ligne Hachinohe)

 Le Grand Kikubo de Aomori

Le Grand Kikubo de Aomori

nippon.com

Feuilles de ginkgo au sol

Feuilles de ginkgo au sol

Flick/ N.kimy

Nos derniers articles

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Le Bakeneko, un chat pas ordinaire

Le bakeneko ou la légende du "chat-monstre"

À l'origine d'une superstition vieille de plusieurs siècles sur l'archipel, le bakeneko ou "chat-monstre" est un félin un peu spécial.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires