Les différences entre les temples et les sanctuaires お寺と神社

  • Publié le : 17/08/2020
  • Par : R.A. / J.R.
  • Note :
    3/5

Les religions du Japon : Quelles sont les différences entre un sanctuaire shinto et un temple bouddhiste ?

Autels shintô dans les temples bouddhistes, statues bouddhistes dans les sanctuaires shintô... Les lieux de culte des deux grandes religions au Japon se mélangent parfois. Il n'est cependant pas si difficile de distinguer un sanctuaire d'un temple, une fois que l'on connait quelques éléments architecturaux.

À l'entrée se trouve aussi un petit bassin d'eau accompagné de louche en bambou : il s'agit du chôzuya, où les fidèles doivent se laver les mains et la bouche afin d'être exempt de toute souillure spirituelle.

Le sanctuaire shintô est principalement constitué de deux bâtiments : le haiden, où se déroulent les cérémonies, et le honden, édifice fermé réservé au kami et aux objets le personnifiant. Les deux bâtiments sont parfois reliés entre eux et surmontés de pignons.

Le torii, portail d'un sanctuaire

Pixabay

Le chôzuya

Flickr DJ Anderson, https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/

Des plaques votives ema

Flickr Travel Oriented, https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/

Un bâtiment très facile à reconnaitre marque définitivement qu'il s'agit d'un temple bouddhiste : la pagode, qui est une évolution du stûpa indien. Elle est appelée , et comporte trois ou cinq étages. Il est néanmoins possible de trouver une pagode dans l'enceinte d'un sanctuaire shinto, par exemple au Itsukushima-jinja, du fait du mélange des deux religions avant 1868.

Les statues représentant Bouddha, ou bien des bodhisattva, sont aussi très souvent présentes. Les temples bouddhistes sont souvent munis d'un jardin (un jardin sec dans le cas de la branche zen), ce dernier étant couramment éclairé par des lanternes de pierre, les toro.

Une pagode japonaise

Pixabay

Grande porte mon à l'entrée du Todai-ji

Flickr Jean-Pierre Dalbéra, https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Nos derniers articles

L'été au Japon

Les symboles de l'été au Japon

Une plage, des parasols, le soleil, la mer …Pour nous Occidentaux, c’est l’image (stéréo)type de l’été. Rien de tout cela au Japon.

Vue d'une tanhokutei, maison de la cérémonie du thé, sur le temple des mousses, Saiho-ji de mousses à Kyoto.

La maison traditionnelle japonaise

Structures en bois, pièces en tatami, parois en papier : au Japon, les maisons ont de quoi dépayser lesOccidentaux, plus habitués aux murs de béton et aux sols carrelés.

Le Bakeneko, un chat pas ordinaire

Le bakeneko ou la légende du "chat-monstre"

À l'origine d'une superstition vieille de plusieurs siècles sur l'archipel, le bakeneko ou "chat-monstre" est un félin un peu spécial.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
  • Star
3/5

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires