Comprendre la culture Otaku オタク

La dévorante passion de la culture japonaise

Quand on se met à parler du Japon et de ceux qui sont passionnés par ce pays, un mot revient très vite dans la conversation, "Otaku". Souvent associé aux personnes fans d'animation et de J Pop, ce terme possède une signification plus nuancée et qui a changé au cours du temps de l'autre côté de la planète, sur l'archipel nippon.

En japonais courant, l'expression à pour sens premier un simple "votre maison". Elle a été reprise en 1983 par le journaliste Akio Nakamori afin de forger un néologisme correspondant à un phénomène nouveau.

En effet, dans les années 80, on voit un accroissement du nombre de Japonais se cloitrant chez eux pour assouvir leur passion pour la culture japonais contemporaine (manga, animé, jeux vidéos, idols...), rejetant la culture compétitive et stressante de leurs aînés. À cette époque, cette asociabilité, vue comme une rébellion ingrate, était assez mal vue dans la société japonaise.

 

 

Le bâtiment d'exposition Tokyo Big Sight

Le Tokyo Big Sight est devenu le temple des otakus (geeks) et le cœur de la plupart des grands évènements.

R.A

Une nouvelle image dansles années 2000

 

Le phénomène otaku a, au tournant du siècle actuel, commencé à prendre un nouveau sens.Avec notamment la conscience que la jeune génération ayant vécu la décennie perdue des années 1990 n'avait pas eu les mêmes chances que leurs parents, le regard porté sur eux a changé. 

La multiplication d'oeuvres tel que le très populaire Densha Otoko où une jeune femme, secourue dans le train par un otaku, cherche à le retrouver alors que ce dernier demande des conseils sur internet pour savoir comment réagir, ont aussi eu une influence sur la perception japonaise.

Akihabara

Akihabara

ivva

Le otaku en France

Le terme d'otaku a traversé la planète pour atterrir en France. Rien d'étonnant au vu de l'ancienneté et de la profondeur de l'intérêt des Français pour cette nouvelle culture nippone. 

Dans l'hexagone, les différents sens du terme (portés notamment par l'utilisation du kanji pour le sens de "maison" et des katakana pour désigner le phénomène) et leur évolution historique n'ont pas été retranscrits, otaku prenant un sens générique. 

On désigne alors les amoureux des manga, les fans d'anime ou les pro des jeux vidéos par le même terme, assez peu péjoratif, et souvent même repris par les individus en question pour se qualifier.

Stand de la Japan Expo en France

Wikipedia

Nos derniers articles

Torii au Japon

Torii, le portail sacré du Japon

Un torii (鳥居) est un portail traditionnel japonais que l'on trouve généralement à l'entrée des sanctuaires shintoïstes.

Judo

Les arts martiaux japonais

Les arts martiaux sont présents dans de nombreux pays d'Asie : Taekwondo en Corée, Tai-Chi-Chuan en Chine, Muay Thaï en Thaïlande...

Momotaro contre les démons

Mythes et légendes du Japon : une plongée dans l'imaginaire japonais ancestral

Les légendes sont depuis tout temps un moyen de rationaliser le monde et d'apporter des explications aux us et coutumes d'une culture.

Voir tous les articles (293)