Chanoyu, la cérémonie du thé japonaise 茶の湯

  • Publié le : 15/06/2020
  • Par : R.A.
  • Note :
    3/5

Le guide complet la cérémonie du thé japonaise

Initialement originaire de Chine, la cérémonie du thé japonaise remonte à la philosophie du bouddhisme zen. La version japonaise de la cérémonie du thé nous donne un aperçu de l'art et de la philosophie du Japon. En savoir plus sur l'histoire et la façon dont vous vivez une cérémonie du thé pendant votre voyage.

Quels ustensiles sont utilisés lors d'une cérémonie du thé?

Toute une série d’ustensiles sont utilisés dans la cérémonie :le chasen (fouet de bambou), le chashaku (la cuillère de bambou), le natsume(pot de thé) et évidemment le chawan, le bol de thé, véritable œuvre d’art dontles pièces les plus célèbres sont des trésors sans prix. Kyoto est le centre de la production des bols. Ils se caractérisentpar des imperfections maîtrisées qui les rendent uniques et précieux. Si vousen achetez un, choisissez selon votre cœur le bol qui vous donnera le plus d’émotionset non le plus cher ou le plus parfait.

Le chanoyu reste un monument de la culture japonaise, de ses valeurs de sérénité, d’accueil ainsi que de ce petit quelquechose qui touche au sublime.

Wabi-sabi

Cérémonie du thé wabi-sabi

Pixabay

Nos derniers articles

Lake Kawaguchiko Sakura Mont Fuji

Les fleurs de cerisier dans l’art

Avec l'arrivée du printemps, les rues, les jardins et les montagnes du Japon accueillent avec joie la floraison des cerisiers et c'est tout l'archipel qui se saupoudre de rose pendant quelques jour

Netsuke

Netsuke

D’accessoires vestimentaires en vogue au Japon à l’époqued’Edo, ils sont devenus des pièces de collection prisées dans le monde entier.Mais que sont les netsuke et oùpeut-on s’en procurer ?

Geisha à l'entrée d'une maison de thé dans le quartier de Gion, à Kyoto

Geishas, gardiennes des arts japonais

Le terme de geisha signifie littéralement : "personne pratiquant les arts". Partez sur leurs traces, à la découverte.

Voir tous les articles (292)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire