Article(s) du thème Parcs et Jardins japonais à Tokyo

  • Publié le : 20/04/2022
  • Par : Japan Experience

All about Japan

jardin botanique de Koishikawa

Le Jardin Koishikawa Shokubutsuen

Avec plus de 16 hectares, Koishikawa Shokubutsuen s’impose comme unjardin incontournable de la capitale japonaise.Pourtant, celui qui futautrefois le fleuron de l’herboristerie nipponne n’attire qu

Avec ses 70 hectares, le parc Yoyogi est le poumon vert de Tokyo.

Les multiples facettes du Parc Yoyogi Koen

Le Parc Yoyogi sera l'arrêt idéal après une matinée studieuse à visiter temples et sanctuaires.

Particulièrement apprécié, le jardin de Shinjuku attire les japonais, les touristes et les photographes pendant toute la fleuraison des cerisiers.

Le jardin de Shinjuku, une bouffée d'air à Tokyo

Le jardin de Shinjuku, surnommé "oasis urbaine", est l’un des parcs les plus importants de la capitale.

« Site historique spécial », le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

Le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien

À la rencontre de la rivière Sumida et de la baie de Tokyo et à quelques pas de l'ancien marché de poisson Tsukiji, le Hama-Rikyu Onshi Teien est un jardin emblématique de la capitale nippone.

Parc Kasai Rinkai

Le parc Kasai Rinkai

Le parc Kasai Rinkai est situé sur les rives de la baie de Tokyo, en face d'Odaiba et de Disneyland.

yakushiike

Le parc Yakushiike

Le parc Yakushiike à Machida, au sud-ouest de la grande Tokyo, accorde une belle pause nature aux curieux venus de la capitale.

Le campus de Hongo

L'automne dans les parcs de Tokyo

L’observation des feuilles rougissantes, ou kôyô, est une activité incontournable quand on visite le Japon à l’automne.

Meguro Sky Garden

Le Meguro Sky Garden

À Tokyo, près du bouillonnant quartier de Shibuya, le Meguro Sky Garden offre un bout de nature au-dessus d'une autoroute. Un lieu original pour profiter du calme...

L’étang Shinobazu, emblématique du parc Ueno, et ses lotus dont les pétales géants recouvrent l’entièreté de l'étendue.

Le parc d'Ueno à la loupe

Leparc d’Ueno est l’une des visites incontournables de la capitale nipponne.

Les arbres de Meiji-jingu

Les jardins de Meiji-jingu

Le complexe shintoïste de Meiji-jingu fut construit en hommage à l’empereur Meiji et à l’impératrice Shoken, après la mort de cette dernière.

residence_jardin-kyu-furukawa

Le jardin de Kyu Furukawa

L’élégant jardin de Kyu Furakawa est un ensemble unique où se côtoientune villa, un jardin de style occidental et un jardin traditionnel japonais.

Une oasis de verdure au milieu des buildings de Tokyo

Le parc Hibiya

Dans quel lieu de Tokyo trouve-t-on un pavillon d’inspiration germanique, une reproduction de la Louve Capitoline, un jardin de tulipes, une rune scandinave, des courts de tennis, une pierre austra

La maison de thé Ryo-tei, située sur l'une des trois îlots du jardin Kiyosumi Koen à Tokyo.

Kiyosumi-teien et ses alentours

Lesenvirons du jardin Kiyosumi invitent à flâner au milieu des fleurset des arbres, particulièrement quand vient le printemps.

Le jardin Kyu Shiba Rikyu, oasis de verdure dans l'immense Tokyo

Le jardin Kyu Shiba Rikyu

Le jardin Kyu Shiba Rikyu est l'un des plus anciens de l'époqueEdo (1603-1868). Il est considéré comme typiquement japonais, dans la traditiondes Daimyo, les seigneurs féodaux.

Les ginkgos près du Meiji Jingu Gaien

Le Parc mémorial Shôwa

A l'Ouest de Tokyo, le Parc Mémorial Shôwa est le plus grand parc de la ville et réunit paysages spectaculaires, fleurs innombrables et loisirs multiples.

Le Parc Hanayashiki avec la Tokyo SkyTree en arrière-plan

Le parc Hanayashiki

Cet ancien jardin botanique créé en 1853 dans le quartier populaire d’Asakusa a vécu bien des transformations.

Les pruniers en fleurs au tout début du printemps.

Le jardin Kairaku-en

Un des trois jardins les plus célèbres du Japon avec le Kenroku-en de Kanazawa et le Kôraku-en d’Okayama, le Kairaku-en déploie ses mille et une fleurs à Mito, dans la préfecture d’Ibaraki, à seule

résidence Asakura

La résidence Asakura

La résidence Asakura est un oasis de quiétude en plein cœur de Tokyo. Visite d'une demeure qui respire bon le Japon ancien.

Le contraste saisissant de la beauté des jardins à la japonaise.

Tokyo côté jardin(s)

Où trouver un peu de paix en plein cœur de la jungle de béton et d'acier qu'est Tokyo ?

En plein cœur de Tokyo, le jardin impérial est la seule partie accessible au public des jardins de l'Empereur.

Jardin Higashi-gyoen

Le jardin oriental du palais impérial, lieu historique de Tokyo, offre un pointde vue idéal sur la ville.

Le jardin Happô-en, dans l'arrondissement de Minato à Tokyo, offre un cadre à la fois bucolique et romantique pour les flâneries amoureuses

Jardin Happo-en

Pourse marier, les Tokyoïtes choisissent sans hésiter Happo-en. Ses maisonstraditionnelles et son étang romantique en font un tableau propice à l’échangedes vœux.

La Maison internationale du Japon, dénommée par les initiés I-House, a pour mission de promouvoir les échanges culturels et les coopérations intellectuelles entre les peuples.

International House (I House)

Au cœur du quartier de Roppongi,se trouve une institution épargnée par la frénétique mutation de la capitale, l’International House, qui préserve le savoir et un jardin des plus élégants.

Le Koishikawa Koraku-en est le plus vieux jardin de Tokyo.

Koishikawa Kôraku-en

Dansl’arrondissement de Bunkyo, le Koishikawa Kôraku-en se parcourt comme l’un des plusbeaux jardins de Tokyo et surtout le plus ancien.

Les Japonais vont chercher une légèreté bucolique en déambulant au hasard des grandes allées bordées de cerisiers du parc d'Ueno.

Parc d’Ueno

L’immense parc d’Ueno, poumon de l’est tokyoïte, se révèle un refuge agréable face à l’étouffante chaleur japonaise estivale.

Ce petit jardin du musée Nezu cache quatre chashistu, des pavillons de thé.

Jardin du Musée Nezu

Au sein de l’enceinte du musée Nezu, dans le quartier à la mode d’Omotesando, des sentes étroitesparcourent un jardin qui mènent jusqu’à une pièce d’eau découlant d’une sourcenaturelle. 

Les trente-huit hectares de l’Inokashira Onshi koen constituent un lieu de promenade et de détente particulier.

Inokashira Onshi koen

Dans la partie ouest de Tokyo, l’Inokashira Onshikoen et son lac central entourés de cerisierset voisin du Musée Ghibli sont le théâtre de nombreuses activités.