Le mochi, le dessert traditionnel japonais par excellence

  • Publié le : 04/04/2020
  • Par : C.L./Ph.L
  • Note :
    3/5
Des mochi colorés

Des mochi colorés

Flick/Jipellgen

Une pâtisserie à base de riz gluant

Très apprécié en Asie, le mochi est une pâtisserie traditionnelle confectionnée à base de riz gluant et fourrée au anko (la pâte de haricot rouge). Originaire de Chine, ce dessert est aujourd’hui un incontournable au Japon ! Et notamment lors du Jour de l’An, dont il est une attraction à part entière.

Un dessert savouré dans tout le Japon

Introduit sur l’archipel àla fin de la période Jômon (300 av.JC), le mochi est un dessert millénaire qui a toujours eu une place particulière dans le cœur des Japonais.

Alors utilisé comme offrande lors des cérémonies religieuses sous Heian(794-1185),il arrive très rapidement sur les tables de la noblesse au cours de l’époque Muromachi (1336-1573) lorsqu’il devient un élément indispensable de la cérémonie du thé. De part son goût très sucré, il balance en effet à merveille l’amertume du thé vert ! Une caractéristique qui lui sied toujours aujourd’hui, puisque le mochi est encore utilisé dans l’art du sadô.

De l'akafuku, servi avec un peu de thé

De l'akafuku, servi avec un peu de thé

shinji_w

Servant de base au kagamimochi, les gâteaux qu’on utilise au sanctuaire shinto lors des cérémonies du Jour de l’an, le mochi doit être préparé plusieurs semaines à l’avance pour laisser la pâte reposer. Sa fabrication attire alors les foules, et de nombreuses personnes se pressent chaque année dans les rues pour assister au pétrissage du mochi (dit mochitsuki) qui a souvent lieu en public à la fin décembre.

Il faut dire aussi que le mochitsuki est un petit spectacle à lui tout seul !

 

Un kagami mochi

Tous les Japonais auront chez eux au moment du Nouvel An un kagami mochi, qui doit être brisé une fois le Nouvel An passé

Recette de mochi

Goma mochi

Du goma mochi

cooking with dog.com

Nos derniers articles

Manger au Japon en hiver

Où manger en hiver au Japon ?

Comme à chaque saison, les tables japonaises se parent de spécialités.

Café à Tokyo

Kissaten, les cafés rétro japonais

Au pays du thé vert, le café ne manque pas d’amateurs ni d’établissements où en déguster.

onigiri-umeboshi

Où manger végan au Japon ?

Malgré la tradition bouddhiste de ne pas consommer de chair animale, nombre de plats japonais sont à base de viande ou de poisson.

Voir tous les articles (151)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires