Ise 伊勢

Heure locale 13:34

  • Symbol : cloudy_rainy

    Temp : 4.5°C

    Date : Aujourd'hui

  • Symbol : sunny_cloudy

    Temp : 4.6°C

    Date : Demain

  • Symbol : cloudy_rainy

    Temp : 6.5°C

    Date : Dimanche

  • Symbol : sunny

    Temp : 6.6°C

    Date : Lundi

A la découverte de la ville la plus sacrée du Japon

Située au cœur de la préfecture de Mie, la ville d'Ise rayonne d'une aura mystérieuse provenant de la péninsule de Kii. Berceau de la déesse du soleil Amaterasu, cette petite ville de campagne abrite Ise-Shingu, le sanctuaire le plus sacré du Japon. Ville culturelle majeure de la région, Ise accueille chaque année, grâce à son histoire et sa géographie, des milliers de visiteurs désireux de percer tous ses mystères. Cette région peut se targuer d'offrir ce que le Japon a de mieux à offrir : un spiritualisme historique, des paysages magnifiques, une cuisine incroyable et un artisanat réputé. Ce dernier point a d'ailleurs été reconnu par l'UNESCO, qui a désigné Ise comme "ville créative de l’artisanat et des arts populaires" en 2008. 

La combinaison de tous ces facteurs fait de la ville et de la région environnante un ensemble débordant de culture et d'endroits à découvrir. Découvrez plus en détail ce qu'Ise a à offrir !

Le berceau de la déesse Amaterasu

D’Ise, on connaît surtout Ise-shingu. Il s'agit sans doute du grand sanctuaire shintoïste le plus important de tout le Japon. Il a été initialement érigé en l'honneur d'Amaterasu, la déesse du soleil attachée à la famille impériale, en l'an 4 avant J.-C. Le complexe religieux se compose de 125 sanctuaires plus petits et est considéré comme "l'âme du Japon".

Passez par le pont Uji pour accéder au sanctuaire Naiku, berceau de la déesse. Sa construction en bois laverait ceux qui le traversent de leurs péchés.

Sanctuaire le plus prisé du pays, Naiku abriterait le miroir yatano kagami, une des trois reliques sacrées du Japon, et utilisé pour faire sortir Amaterasu de la grotte dans laquelle elle s’était cachée suite à une violente dispute avec son frère Suzano, le dieu des tempêtes.

ise shrine naiku kaguraden

Naiku Kaguraden

Yanajin33 via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Un des bâtiments constituant Ise-Jingu

Un des bâtiments constituant Ise-Jingu

geku kaguraden ise jingu grand shrine

Geku Kaguraden Ise-jingu Grand Shrine

Oilstreet via Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Une ville fondée sur l'artisanat

En tant que ville reconnue par l'UNESCO, la culture de l'artisanat traditionnel est presque inégalée à Ise. Cet artisanat va des spécialités locales aux articles de luxe reconnus dans le monde entier. La ville d'Ise est un trésor pour ceux qui recherchent des objets artisanaux uniques utilisant des techniques traditionnelles, souvent fabriqués en petites quantités et méticuleusement travaillés à la main.

Comme indiqué précédemment, les riches forêts de la région ont fourni à Ise du bois de qualité pour le travail du bois. L'une des caractéristiques de la province est le "Ise Shunkei", une forme de laque créée dans la région. Traditionnellement fabriqué avec du bois de cyprès local (appelé hinoki en japonais), l'Ise Shunkei se distingue par la richesse de ses couleurs et sa grande qualité, tout en étant destiné à un usage quotidien. Au fil des ans, les objets en laque sont régulièrement utilisés et acquièrent une patine unique en son genre.

suga island port view from mount o toba mie prefecture ise

Vue du port de l'île de Suga depuis le Mont Ō

Alpsdake via Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0

Les spécialités gastronomiques de Ise

Riche de sa spiritualité, Ise l’est aussi de sa gastronomie. Au cœur de la ville, le quartier traditionnel Oharai-machi s’étend sur plus d’un kilomètre. Maisons en bois et architecture d’Edo (1603-1868), le quartier bordé par la rivière Isuzu offre une parenthèse bucolique, un voyage dans le temps, à l’époque où les pèlerins venus se recueillir à Ise-jingu animaient les allées. 

En son sein, la rue commerçante Okage-Yokocho permet de découvrir les spécialités locales. Udon, bœuf de Matsusaka, ou ormeaux péchés par les ama de la ville voisine, les innombrables restaurants du quartier sont détenteurs de bonnes recettes depuis des siècles. 

Les ama sont des plongeuses historiques, exclusivement féminines, qui pratiquent une forme de plongée libre sans équipement respiratoire. Bien que cette pratique ne soit plus aussi courante qu'autrefois, les visiteurs de la préfecture en conservent l'esprit. C'est le moyen idéal de goûter aux fruits de mer frais d'Ise tout en s'initiant aux pratiques japonaises traditionnelles.

Notamment en ce qui concerne le thé et les wagashi, puisque Ise est le troisième producteur de thé du pays. De là est d’ailleurs né l’akafuku, un mochi fourré à la pâte de haricot rouge inventé dans l’une des maisons de thé de la ville au XVIIIème siècle. 

En plus de ses restaurants, cafés et échoppes, Okage-Yokocho abrite de nombreuses boutiques de souvenirs. Miel maison, poterie et portes-bonheur, la rue met l’artisanat d’Ise à l’honneur !

Les fameux akafuku mochi du quartier d'Oharaimachi d'Ise.

Les fameux akafuku mochi du quartier d'Oharaimachi d'Ise.

Ryosuke Yagi

ise ebi sashimi

Ise-ebi

takaokun on Flickr, CC BY 2.0

Une des rues du quartier d'Okage Yokocho

Une des rues du quartier d'Okage Yokocho

Wikipedia

Futami Onsen : Détente au cœur de la beauté naturelle

Futami Onsen est une destination de choix à Ise, où l'on trouve certains des paysages les plus spectaculaires de tout le Japon. Les sources d'eau chaude onsen, chaudes et relaxantes, sont accompagnées de logements luxueux.

Le point de repère le plus célèbre de Futami est Meoto Iwa, ou "les rochers mariés". Les deux pierres sacrées sont reliées par une corde appelée shimenawa. Les deux rochers représentent le lien entre deux des divinités les plus importantes du shintoïsme : Izanami et Izanagi, la mère et le père du Japon dans le mythe shintoïste. Par temps clair, on peut voir le soleil se lever entre les deux rochers, réunissant en une seule scène les caractéristiques les plus emblématiques de l'archipel japonais.

meoto iwa rochers mariés japon

Les rochers mariés, Meoto Iwa

Jean-Pierre Dalbéra via Wikimedia Commons, CC BY 2.0

Nos circuits à Ise

  • Durée : 14 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Nikko, Kyoto, Nara, Ise, Osaka
  • Inclus : Transferts aéroport, Hotels 3* & Ryokan, Maison Japan Experience, Transports hors vol, Activités guidées, Carnet de voyage, Pocket wifi, Assistance
Voir tous les circuits (1)