Kamakura : une ville zen japonaise

  • Publié le : 17/06/2020
  • Par : I.D.O.
  • Note :
    2/5

Visite de Kamakura : entre samouraïs et bouddhisme zen

Kamakura est souvent surnommée "la ville des samouraïs"car l’ancienne capitale politique du Japon fut établie puis contrôlée par desseigneurs de guerre pendant près de trois siècles. Mais Kamakura a aussi accueilli très tôt le bouddhisme zen Rinzai et afavorisé son expansion au Japon. C’est dans cette ville que l’on trouve certains des plus anciens temples zen de l’Archipel. Découvrez avec nousle lien étroit entre zen et samouraïs.

La relation entre les samouraïs et le zen

Les régents Hôjô, maîtres de Kamakura,  furent de fervents adeptes du zen Rinzai. 

Doctrine "pure", moins syncrétique et moins complexe que certainesautres doctrines bouddhistes du Japon, sespratiques austères telles le zazen (méditation assise) attirèrentces samouraïs. L’autodiscipline, la rigueur et le contrôle de soi pratiqués parles moines zen, étaient des valeurs tout aussi essentielles pour des guerriers prêtsà mourir du jour au lendemain. 

Kenchoji et son jardin zen. Kamakura

Kenchoji et son jardin zen. Kamakura

I.D.O.

Jufuku-ji, Kamakura

Jufuku-ji, Kamakura

I.D.O.

Les temples zen de Kamakura

Hôjô Tokiyori futle premier régent à fonder un temple zen, Kenchô-ji. Bâti en 1234, c’est le premier des "Cinqtemples de la montagne". Il fut àses débuts dirigé par un grand maître chinois.

Hôjô Tokimune, le fils de Tokiyori , qui lui succéda, fitélever Engaku-ji en 1282 pour prier pour les soldats morts lors de l’invasion mongolede Kyushu en 1281. C’est le deuxième des  "Cinq temples de la montagne" et ileut  lui aussi un moine chinois à satête. 

Le fils de Hôjô Tokimune,  Hōjō Munemasa, serait lefondateur du quatrième temple de la montagne (le troisième étant Jufuku-ji,  cité plus haut), Jochi-ji. Enfin, ledernier des "Cinq temples de la montagne", Jômyô-ji, qui futd’abord un temple fondé par la secte du bouddhisme Shingon, devint par la suite un temple zen.

Engakuji

Porte principale du Engaku-ji

Wikimedia Commons

hokokuji kamakura

La vue de la forêt de bambous a quelque chose d'apaisant depuis la maison de thé.

kamakura kanko

Découvrez nos activités dans les différentes villes

  • Durée : 4 hour
  • Location : Kamakura
  • Durée : 8 hour
  • Location : Kamakura
Découvrez toutes nos activités (130)

Nos circuits à Kamakura

  • Durée : 13 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone - Mt Fuji, Kyoto, Hiroshima, Kanazawa, Tokyo
  • Inclus : Guide accompagnateur francophone, Hotels 3* & Ryokan, Transports, Visites & repas
  • Durée : 12 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Mt Fuji (Kawaguchiko), Osaka, Himeji, Kyoto, Nara
  • Inclus : Guide accompagnateur francophone, Hotels 3* & Ryokan, Transports, Visites & repas
  • Durée : 14 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Nara, Koyasan, Osaka
  • Inclus : Guide accompagnateur francophone, Hotels 3*/4* & Ryokan, Temple hôtelier, Transports, Visites & repas
  • Durée : 21 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Nara, Koyasan, Osaka, Kobe, Takachiho, Kumamoto, Nagasaki, Hiroshima, Miyajima
  • Inclus :
  • Durée : 21 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Hakone Mt Fuji, Kyoto, Nara, Koyasan, Osaka, Kanazawa, Takayama, Magome, Matsumoto
  • Inclus :
  • Durée : 23 jours
  • Itinéraire : Tokyo, Nikko, Hoshi, Sado, Matsumoto, Magome, Takayama, Kanazawa, Kyoto, Amanohashidate, Tottori, Matsue, Naoshima, Takamatsu, Kurashiki, Himeji, Osaka
  • Inclus :
Voir tous les circuits (7)

Nos derniers articles

Le temple Kencho-ji, à Kita-Kamakura, le plus ancien temple zen du Japon.

Les plus beaux temples zen de Kamakura

Kamakura est avec Kyoto l’autre capitale du zen, sesfondations reposent sur 5 piliers, 5 temples comme autant de bornes guidantvotre visite.

Le Daibutsu du temple Kôtoku-in de Kamakura

Le Daibutsu de Kamakura

Il ne reste, de l'ancien temple Kôtoku-in, que son joyau qui, depuis des siècles, lui vaut tant de succès : le Grand Bouddha de bronze.

Le portique sacré du Tsurugaoku Hachiman-gû

Tsurugaoka Hachiman-gû

Tsurugaoka Hachiman-gû, le plus important sanctuaire shintô de Kamakura, a vu la ville se déployer doucement autour de lui.

Voir tous les articles (12)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire