Article(s) du thème Restaurants et cafés

  • Publié le : 20/04/2022
  • Par : Japan Experience

All about Japan

irasshai concept store japonais paris épicerie restaurants cafés

iRASSHAi : le concept store pour les amoureux de la cuisine japonaise à Paris !

Une grande épicerie, deux restaurants, un café, un bar, un comptoir à emporter, un studio de cours de cuisine et des résidences éphémères de chefs… Le tout dans un sublime espace design, épuré et j

kaiseki monya tokyo restaurant

On a testé le restaurant kaiseki Monya à Tokyo

Nous avons testé le restaurant Monya, spécialisé dans les repas kaiseki, à Tokyo !

Pokémon Café à Tokyo / Pikachu à table

Les 9 restaurants et cafés les plus insolites à Tokyo

Plongez dans le monde fascinant des cafés et restaurants à thème de Tokyo, incontournables au Japon !

Pain et petites boules

Quelles sont les meilleures boulangeries de Tokyo ?

Au pays du sushi, les boulangeries sont pléthores. Il y en aurait plus de 10 000 dans tout le Japon et plusieurs centaines à Tokyo.

ramen

Où manger les meilleures ramen à Tokyo ?

Les râmen, spécialité de nouilles au bouillon, font partie des classiques de la cuisine japonaise populaire.

Tekone zushi

Les spécialités culinaires de la préfecture de Mie

La préfecture de Mie, située à l'est de la péninsule de Kii, fait partie de la région du Kansai.

Kyô-gashi lors de la cérémonie du thé

Apprendre à préparer des gâteaux japonais de Kyoto

Tout l’art de la pâtisserie traditionnelle de Kyoto se trouve dans les kyô-gashi, préparés par des maîtres, il est possible d’y assister et de s’y essayer pour montrer vos talents et repartir avec

Une rue animée d'izakaya

Top 5 des izakaya de Tokyo

Les izakaya sont des établissements de restauration typiques du Japon, sortes d'équivalent du bistrot français, où il est possible de manger et boire, souvent installé à un comptoir.

Silkream

Où manger les meilleures glaces à Tokyo ?

Petit ou grand, tout le monde aime les glaces.

Aoyama Flower Market Tea House

Aoyama Flower Market Tea House

Si on connaît surtout Aoyama Flower Market pour ses bouquets d'exception, la chaîne de fleuristes japonaise a également une autre corde à son arc :celle de propriétaire de salons de thé !

sushi

5 restaurants où manger des sushis à Kyoto

Spécialité culinaire emblématique du Japon, le sushi se déguste dans de nombreux restaurants à travers l'archipel. De passage à Kyoto, comment choisir un lieu où goûter les fameux sushis ?

Un okonomiyaki tout juste servi.

5 restaurants d'okonomiyaki à Osaka

Grande fierté d'Osaka et emblème de la street-food de la ville, l'okonomiyaki, cette omelette japonaise, se déguste en box ou au comptoir dans de chaleureux établissements.

beeat

Être vegan à Tokyo

Être vegan peut être compliqué dans certaines parties du monde, la tendance ne touchant pas la planète de manière uniforme.

Hoshi Ryokan

Le ryokan Hôshi

Inscrit au Guinness Book comme l'un des plus vieux hôtels du monde, le Hoshi Ryokan est aussi l'une des entreprises familiales les plus anciennes au monde.

beeat

Le restaurant Beeat et ses sushi burritos

Pour tous les fans de sushi qui souhaitent surprendre leurs papilles, le restaurant Beeat revisite de façon originale le concept sous forme de burritos.

Forum Kyoto

Forum Kyoto

Pour tous les passionnés d'art contemporain ou ceux qui souhaitent découvrir un lieu unique et définitivement moderne à Kyoto, le Forum Kyoto est le lieu idéal.

Un plat géant de 100 gyoza !

Top 10 des restaurants pour challenger son estomac à Tokyo

Il existe de drôles de ‘trucs’ au Japon, comme cette mode des restaurants qui proposent à leurs clients de faire des défis culinaires, ou qui sera le plus gros « bouffeur » avec pour le champion l

Plat de wagyu

5 restaurants où manger du bœuf de Kobe

Réputée pour son excellent wagyû, le bœuf japonais, Kobe abrite un grand nombre de restaurants pour déguster ce met unique.

Restaurant Mame Tanuki à Miyajima

Mame tanuki

Des daims, un immense sanctuaire, beaucoup de choses à aller admirer, et des paysages invitant à de longues promenades ...l'île de Miyajima a de quoi creuser l'estomac des plus combatifs !

Une rue animée d'izakaya

Bonnes adresses à Kanazawa

Nous avons sélectionné une dizaine de bars et restaurants qui proposent différents types de cuisine pour tous les budgets et qui sont habitués à accueillir des touristes.

la-collina

La Collina

Au beau milieu des rizières, La Collina, un complexe novateurà l'appellation poétique, réunit en un seul et même lieu des boutiques deconfiseries, des pâtisseries, des restaurants, un café, des fe

kotatsu au café Tsubame, Kamakura

Les cafés et restaurants kotatsu

Au Japon, le kotatsu symbolise non seulement la chaleur mais aussi laconvivialité, le confort, le plaisir de se retrouver en famille autour d’unetable.

Râmen au miso typique de Sapporo (Hokkaido)

Les 3 meilleurs râmen de Sapporo

La capitale de l'île d'Hokkaido est réputée pour ses râmen. Les Japonais associent Sapporo à la recette des râmen au miso, variation typique de cette région. 

La devanture d'Ajigin, dans l'arrondissement de Sumida, à Tokyo.

Le restaurant Ajigin à Tokyo

Situé à 5 minutes à pied de la Tokyo SkyTree, Ajigin est un restaurant spécialisé dans un seul genre de sushi : les inari-zushi. Une bonne adresse pour les végétariens !

Du goya champuru de l'île d'Okinawa, les morceaux verts sont du goya un concombre spécial de l'île.

Les spécialités culinaires d'Okinawa

Légumes et produits de la mer ont rendu le régime alimentaire d’Okinawa mondialement célèbre pour ses bienfaits sur la santé et pour son influence sur l’espérance de vie.

ramen de Kyoto

Fire Ramen

Non loin du château Nijo à Kyoto, dans un quartier plutôt calme, impossible de se douter que l’on peut vivre l'une des expériences culinaires les plus palpitantes du Japon : bienvenue chez Fire Ra

Shin Shin ramen

Les ramen de Shin-Shin

Les ramen n’ont rien à envier aux sushis en terme de renom : il s’agit de l'un des plats japonais les plus connus, aussi bien à l’international que dans les terres nippones.

tempura no hirao

Tempura no Hirao

 

Tempura no Hirao est l'une des institutions gastronomiques de Fukuoka: impossible de passer dans la capitale de l'île de Kyushu sans unehalte dans l'une de ses enseignes !

 

Les assiettes empilées après la fin d'un repas dans un kaitenzushi.

Manger pas cher à Tokyo

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas compliqué de se nourrir à moindre coût à Tokyo ! Sur place ou à emporter, voici quelques astuces pour se régaler à moins de 1 300 yen (10€).

cafe_bus-your-name

Café-bus Your Name

Après un café éphémère à Ikebukuro, une nouvelle attraction basée sur l’anime Your Name, succès mondial du box-office 2016, vient de voir le jour à Tokyo : une visite guidée des lieux reproduits pa

Glace Bazu

Mochi et matcha au salon de thé Bazu

Kyoto regorge de boutiques où l’on peut se régaler, surtout en sucreries et en desserts.

Le menu déjeuner chez Soh Soh : riz complet et assortiment de légumes.

Soh Soh

Découvrez un restaurant chic et épuré en contrebas de Matsuyama, où l'essentiel du menu est végétarien.

bonjour shokudo

Bonjour Shokudo !

On se croirait presque à la terrasse d’un bistrot du sud de la France.

L'intérieur du gyoza bar Anzukko

Anzukko, gyoza bar de Kyoto

À la recherche d’une bonne adresse à Kyoto pour goûter à tous types de gyoza ? Ne cherchez plus, le gyoza bar est là pour répondre à toutes les attentes des gourmand(e)s.

La devanture du Fruits Tamaru Café à Hiroshima

Le Fruit Café Tamaru

La devanture rayée blanche et rose attire l'œil. À l'entrée, des chaises de jardin, des fleurs et des boîtes remplies de fruits frais. Bienvenue au Fruit Café Tamaru à Hiroshima !

Hiroshimayaki, la spécialité d'Hiroshima et Miyajima

5 restaurants d'okonomiyaki à Hiroshima et Miyajima

Hiroshima ne manque pas de restaurants d’okonomiyaki, et pour cause : la recette n’est pas la même qu’à Osaka !

Nara Udon Fukutoku

Nara Udon Fukutoku

Tabléefamiliale, Fukutoku ("La vertu des vêtements") offre à dégusterles fameuses nouilles originaires de Shikoku, les udon, à la façon de Nara.

Hiroshiyaki, la spécialité de Hiroshima.

Les spécialités culinaires d'Hiroshima

De l'okonomiyaki aux huîtres, les spécialités culinaires d'Hiroshima ont de quoi surprendre vos papilles.

Omen est spécialisé dans les nouilles japonaises udon

Le restaurant d'udon Omen

Chaîne de nouilles épaisses et insaisissables, les non moins délicieuses udon, Omen joue sur la qualité et la sincérité de ses mets populaires.

Le jardin de Toraya Karyô, à côté du Palais impérial de Kyoto

Les meilleures glaces de Kyoto

L'été à Kyoto, le mercure peut frôler les 38°C. On y trouve donc pléthore de glaciers et salons de thé, parfaits pour une pause fraîcheur entre deux visites.

Une allée du Kagomma Furusato Yataimura

Kagomma Furusato Yataimura

Le Kagomma Furusato Yataimura réunit en un seul et même lieu 25 petits restaurants à ciel ouvert.

De l'akafuku, servi avec un peu de thé

Akafuku

Cet ancien salon de thé des pèlerins d'Ise est devenu une pâtisserie immensément célèbre. Elle a donné son nom à l'akafukumochi, LA douceur locale.

Chez Himitsudo, les kakigôri sont constituées de glace pilée et de sirop et toppings aux ingrédients mystères !

Himitsudo

Caché au coin d'une petite rue de Yanaka, l'endroit est reconnaissable à sa petite porte rouge. L'été, les gens viennent y faire la queue plus d'une heure !

Gion Koishi

Gion Koishi

Lorsquela chaleur japonaise se fait trop étouffante, la pâtisserie Gion Koishi s’offrede vous rafraîchir le gosier avec ses coupes de glace pilée : les kakigôri.

Parfait géant au chocolat

Karafuneya Coffee

Le parfait, dessert plutôt commun au Japon, inspire des versions délirantes dans cet établissement de Kyoto.

Bassanova

Le restaurant Bassanova

Comme son nom ne l'indique pas, Bassanova est un restaurant de ramen à Tokyo, lancé par Keiko Shimamoto, l'un des plus grands fans de ramen au monde !

La famille Onodera, propriétaires de l'auberge Naa à Tsuruoka

L'auberge Naa

Déguster des produits bio et de saison au milieu des rizières de Yamagachi,c’est ce que propose la ferme-restaurant familiale Naa.

Ruelle et restaurants de yakitori dans Omoide Yokochô, Shinjuku

Le quartier Omoide Yokocho et ses izakaya

À Shinjuku, au cœur de Tokyo mais loin de l’image d’unJapon high-tech, propre et ordonné, les ruelleset gargotes d’Omoide Yokochô attirent de plus en plus de visiteurs à larecherche d’un Japon moi

Okonomiyaki

Les spécialités culinaires d’Osaka

Osaka, troisième plus grande ville du Japon, est réputée pour sa culture culinaire. Pour beaucoup, elle est emblématique de la cuisine de rue japonaise.

Restaurant à la chaîne !

Uobei, restaurant de sushis à Shibuya

Des sushis servis à la vitesse de l'éclair à l'aide d'untapis-roulant...Du déjà vu ? Oui et non, car au restaurant Uobei, la commande sefait directement à l'aide d'une tablette électronique.

L'extérieur du Yagumo-Saryo sous le soleil

Yakumo Saryo et son asacha breakfast

C’est une maison cachée dans un jardin au cœur du quartier résidentiel de Meguro, loin du tumulte de Tokyo.

Al-ché-cciano

Le restaurant Al-ché-cciano

Dans son restaurant très prisé de Tsuruoka, Masayuki Okudapropose une cuisine d’Italie à base de produits… bien de la région. 

Ichigo ni, autre plat typique d'Aomori

Les spécialités culinaires d'Aomori

 

Aomori est une terre reconnue pour ses produits de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage. Voici les plus fameux.

 

Le bœuf de Kobe

Le terme "wagyû" 和牛 (bœuf japonais), n'est pas inconnu des amateurs de bonne chère. Découvrez l'une des racesjaponaises les plus populaires au monde, le bœuf de Kobe.

Bon’onsha International Cafe

Bon’onsha International Cafe

A Bon’onsha, les joyeuses tablées ont des airs d'auberge espagnole version japonaise, tant la clientèle est diversifiée.

Le restaurant des sumo Hananomai

6 restaurants à thème originaux (part.2)

Nous vous avions décrits 6 des restaurants à thèmes les plus connus et les plus originaux de Tokyo. La mégapole en compte encore beaucoup d'autres !

8 restaurants de fugu à Tokyo

Le célèbre fugu, poisson-globe au poison foudroyant, est unmet qui ne se déguste pas n’importe où. Rechercher les bonnes adresses sures s’impose.

Le chanko nabe

Chanko nabe : le repas des sumos

Devenir aussi fort qu'un lutteur de sumo ? C’estpossible ! Si vous allez à Tokyo, essayez le chanko nabe, la potion magique dessumotoris.

Yatai de Fukuoka

Yatai

Spécialités locales et convivialité dans les 200 yatai de Fukuoka, échoppes gourmandes et familiales !

Le Karashi Mentaiko

Le Mentaiko

À Fukuoka, il y a les nouilles ramen (ラーメン) et le mentaiko ( 明太子). Un ingrédient indispensable à déguster pour goûter en profondeur la ville de Fukuoka.

Epiez, pistez, surveillez votre proie, elle ne vous échappera pas !  Au restaurant Fishing Zauo, il faut pêcher son repas

Tokyo : le restaurant Zauo

Parmi les nombreux restaurants à thème que propose Tôkyô,Zauo est sans contexte l’un de ceux qui propose l’offre la plus curieuse :retrouver la joie de déguster le fruit de vos efforts en pêchant

Les repas sont souvent de bonnes surprises

KitchHike : mangez chez l'habitant

Après avoir écumé les canapés des hôtes avec couchsurfing, les voyageurs ont désormais l'occasion d'investir leurs cuisines avec KitchHike.

Chez Nadagiku Shuzo, le saké est une affaire de famille !

Brasserie Nadagiku Shuzo

Au sud de la ville, cet ancien producteur de saké propose de partager son savoir-faire, et de déguster le résultat !

L'entrée du magasin Asahi Honten

Asahi Honten

Chez Asahi Honten on s’écrase, que l’onsoit crevette, pieuvre ou bien méduse.

Les râmen du T's Tantan

Manger végétarien à Tokyo

La bouillonnante ville de Tokyo est aussi riche enrestaurants végétariens que Kyoto. Guide Japon a sélectionnépour vous les quatre restaurants végétariens les plus sympas de la capitale.

Le kare de Sunny Place

Manger végétarien à Kyoto

Kyoto est un peu la capitale japonaise du végétarisme. Guide Japon a sélectionné pour vous les quatre restaurants végétariens les plus en vogue de l'ancienne capitale :

L'entrée du Râmen Yokocho, à Sapporo.

Râmen Yokocho

Dans deux ruelles du centre de Sapporo se nichent les meilleures tables de la spécialité locale : les râmen.

Les bons petits plats réalisés avec Yucharism à Tokyo.

Washoku

Avec près de 160 000 restaurants, Tokyo est la ville des saveurs. En revanche, apprendre les bases de la cuisine japonaise est très difficile quand on ne parle pas japonais.

Les kawayuka de Kyoto

Terrasses kawayuka

Quand vient l'été, les kawayuka, des terrasses sur pilotis, fleurissent sur les berges de la rivière Kamogawa.

Bon On Shya

Une cuisine végétarienne, du thé et du café, des expositions de céramiques... Et en plus on y parle quatre langues !

Le sushiyasan (chef sushi) du restaurant Gou, à Fukuoka.

Sushi Dokoro Gou

Dans une ville qui raffole habituellement des nouilles râmen, Dokoro Gou propose parmi les meilleurs sushis de Fukuoka, dans un cadre chic et épuré.

Les hakata ramen, le bouillon de nouilles qui fait la renommée de Fukuoka

Hakata râmen

De fines nouilles, une consistance crémeuse, un savoureux goût de porc... Pas de doute, il s’agit du célèbre bouillon de Fukuoka.

Kagetsu

La grande gastronomie japonaise a pris une forme particulière à Nagasaki : la cuisine shippoku, mâtinée d'influences chinoises et portugaises.

Aji Tasuke

Un seul menu àla carte de Tasuke : le gyûtan. C'est même ici qu'est née cette langue de boeuf grillée, devenue depuis la spécialité de Sendai et une recette célèbre à travers le Japon.

Le restaurant Senjo, une gargote taïwanaise d'Ikebukuro servant de délicieux raviolis chinois.

Restaurant Senjô

Cette petite gargote taïwanaise d'Ikebukuro propose de délicieux raviolis chinois, servis par une sympathique patronne.

Spécialité de Mimatsu (Ikebukuro) : le ai-seki, être assis à la même table que quelqu'un.

Restaurant Mimatsu

Les chaînes de restauration ont envahi Ikebukuro... Mais une échoppe à l'allure conviviale des villages de campagne résiste encore et toujours à l'envahisseur. Bienvenue chez Mimatsu !

Restaurant Beaux Raisins à Hiroshima

Beaux Raisins

Découvrez une tablée française au cœur de la ville de la paix !

Comptoir de l'izakaya Isozumi

Isozumi

Une grande lanterne rouge, un mur de bambou... Le décor d’Isozumi (五十棲) est vite planté.

Restaurant Torisei et ses spécialités au poulet.

Torisei

Le Torisei mitonne les meilleurs déjeuners de Fushimi. Cerestaurant propose de nombreuses spécialités de poulet dont les yakitori, les célèbres brochettes.

Restaurant bio Obanzai

Obanzai

  Tofu à toutes les sauces. Riz, légumes, crudités, tout est bon et bio. Ici, pour moins de 1000 yens, le buffet de plats végétariens est accessible à volonté.

Restaurant de tempura Mikuni

Mikuni

Amoureux du vieux Kyoto, si vous vous perdez dans la bruyante et peu traditionnelle rue de Kawaramachi entre Shijo et Sanjo, il reste un très bon coin où goûter l’une des spécialités japona

Restaurant A peu près

A peu près

A peu près respire l’ancien.

Restaurant Mishimatei

Mishimatei

Avides de goût du passé, les salaisons de Mishimatei, ouvert en 1873, satisfont toute faim de loup. 

Le tonkatsu du restaurant Katsukura

Katsukura

Certes, il s’agit d’une chaîne de restaurants, mais pourquoi la standardisation ne serait pas également preuve de qualité et de goût reconnu ?

Huîtres de Miyajima

Kakiya

Les effluves de feu de bois et d'aromates guident les pas des gourmets fraîchement débarqués.

La salle principale de l'Izakaya Gonpachi a inspirée une scène du film Kill Bill.

Izakaya Gonpachi

Une adresse pour se restaurer àRoppongi ? Loin des restaurants où le yen flambe ? Sans seruiner ? Cela existe. L’occasion de revisiter un classique du septième art !

Izakaya Uoyaki Itaru

Uoyaki Itaru

Oùétancher sa soif et apaiser sa faim sinon à Uoyaki Itaru ?Après une journée de pérégrination le long des ruelles de Kanazawa, nourriture et boissons de bonne qualité se dégustent icidans un déco

Enseigne du restaurant Hamamatsu

Hamamatsu : restaurant d'anguille

Degourmandes effluves glissent le long des ruelles de Kanazawa.

Chopsticks Café Shirubei

Chopsticks Café Shirubei

Lepoisson se trouve dans une situation délicate au Chopstick Café. Aufroid sur la glace, il se fait surprendre par la flamme d’unchalumeau.

Restaurant allemand Pilsen

Pilsen

Le pays de Goethe s’invite dans le quartier de Katamachi à Kanazawa. Bières, saucisses et choucroutes chez Pilsen.

Restaurant Oden Miyuki Honten

Oden Miyuki Honten

Si le poisson se savoure avec passion à Kanazawa, il se cuisine trop rarement en pot-au-feu. Sauf peut-être au Oden Miyuki Honten. Chaleur dans le cœur et dans l’assiette garantis.

Restaurant Jingoro

Jingoro Ramen

A quelques mètres du sanctuaireHida, Jingoroconcocte des repas de quoi enchanter gourmands et gourmets. Ici, les plaisirsterrestres prennent des dimensions célestes.

Restaurant Amatsubo

Amatsubo

La tradition dit que Kanazawa est le paradis des amateurs desproduits de la mer. Le restaurant Amatsubo le confirme dans le plus pur raffinement.

Pâtisserie Murakami

Pâtisserie Murakami

La pâtisserie française se veut exceptionnelle et raffinée mais le savoir-faire japonais n'est pas en reste.

La viennoiserie de Nicolas

La viennoiserie de Nicolas

Pour les Occidentaux en vadrouille au pays du Soleil levant vient vite se faire ressentir un manque essentiel : l’absence de desserts dignes de ce nom.

Restaurant Susaki

Susaki

Certains restaurantspréservent encore les traditions essentielles aux arts de la table. Susaki faitainsi revivre l’époque Muromachi (1336-1573) en mettant au goût du jour sacuisine Honzen.

Restaurant Myogaya

Myogaya

Dans une petite rue à l’est de lagare ferroviaire, une pancarte de bois se balance doucement avec quelques caractèresjaponais et ces deux mots : « OrganicRestaurant ».

Restaurant Murasaki à Takayama

Murasaki

Apeine arrivé à Takayama, pourquoi ne pas faire une pause avant de vous lancer dans une visite touristique. A quelques pas de la gare, votre salut senomme Murasaki.

Restaurant Hamadaya

Hamadaya

« Del’eau pure et le cœur pur de la fromagère : sans ces éléments, il n’estpas de bon tofu » 

dixit lafamille IMAI in Saisons japonaises,Nicole-Lise Bernheim (1999)

Restaurant Miyasan

Miyasan

Lanourriture spirituelle de Koyasan ne suffit pas forcément à sustenter tout lemonde. Pour les plus terre à terre, il y a Miyasan.

Restaurant Maruman

Maruman

Si lafaim vous accule lors de votre visite de Koyasan, pas d’inquiétude. Denombreuses cantines vous accueilleront volontiers. Notamment chez Maruman.Reconnaissable à sa vitrine bien garnie.

restaurant No No Budou à Hiroshima

No No Budou

Si mère Nature devait mettre son nez dans les cuisines d’un restaurant, elle choisirait sans doute No No Budou. Un lieu où le culte du bon produit est roi.

péniche kanawa

Kanawa

Une péniche aux notes colorées, gentiment attardée le long des rivières d'Hiroshima… et un restaurant d’huîtres gastronomiques pour les plus gourmands !

Restaurant Kaki-tei à Hiroshima

Kaki-tei

Découvrez un bistro intimiste au bord de l’eau qui a fait des huîtres saspécialité !

Mimiu

Laréférence en matière de sukiyakiudon(sorte de ragoût de pâtes épaisses) à Osaka s'appelle Mimiu.Attention de ne pas se tromper !

tôfu du restaurant tôshô à Hiroshima

Tôshô

La cuisine nippone ne finit jamais de surprendre. Textures improbables, goûts inattendus, il y a toujours quelque chose pour stupéfier nos papilles.

Devanture du restaurant Hiraishi

Hiraishi

Sonentrée « voie de garage » donne un mauvais aperçu de cerestaurant à tempuratrès bien tenu et auréolé d’une étoile Michelin. 

Ayamuya

D’emblée,le décor est posé.

Ganko Hiranogo Yashiki

Chaîneréputée dans tout le Kansai pour ses sushis, Ganko (« têtu »)naquit à Osakaen avril 1963, s’établissant dans une luxueuse maison du quartierHirano, auparavant détenue par un riche marchand. <

Les udon du restaurant Umeda Hagakure

Umeda Hagakure

Encercléde boutiques qui n’ont pas toutes très bonne mine, dans l’un desbuildings quicomposent le paysage d’Umeda,ce restaurant prépare l’un des meilleurs udon(épaisses nouilles blanchâtres de fari

Restaurant Chitose

Chitose

Une petite enseigne qui n’a l’air de rien, un de ces gros air-conditionner blanc près d’une petite porte d’entrée en bois coulissante : vous ne vous êtes pas trompées, vous êtes bien arriv

Restaurant Yakiniku Sora

Yakiniku Sora

Carnivoresaffamés ne cherchez plus. Le Yakiniku Sora se charge de vousrassasier à petits prix et de vous faire réviser votre anatomiebovine.

Restaurant Isaribi

Isaribi

LeJapon offre une diversité culinaire conséquente notamment dans lesmodes de cuisson. A Osaka, Isaribipropose des grillades au feu de bois, aussi appelées robatayaki.

Restaurant Le pont du ciel

Le Pont du Ciel

Abandonnezles baguettes le temps d'un repas aux couleurs de la gastronomiefrançaise. Le Pont du Ciel vous transporte au pays deBrillat-Savarin.

Restaurant Zuboraya

Zuboraya

L’enseigneZuborayafait partie des plus grands noms gastronomiques d’Osaka. Pasd’étoiles, ni de macarons mais un savoir-faire reconnu dans ladélicate préparation du fugu.

Restaurant Harishin

Harishin

Quelque peu rustique, dans un style 100% japonais, ce restaurant vieux de plus de cent trente ans propose le yûdofu (tofu bouilli), une des spécialités de Nara.

Chibo

Chibo

Chibo incarne le roi des okonomiyaki. Une spécialité typique du Kansai appréciée par le plus grand nombre. Pour les novices comme les amateurs, la crêpe vaut le détour.

Awa Naramachi ten

Awa Naramachi ten

Une allée ombragée, un tapis de terre battue emportent le visiteur loin de la ville.

Restaurant Mangyoku

Mangyoku

L’ancienne maison de thé et okiya – demeure des geishas et des maïko –Mangyoku chérit son ambiance rétro.

Okaru

Okaru

Il est de ces adresses qui font le tour du monde. A Nara, pour manger les meilleurs okonomiyaki, ces galettes japonaises accompagnées de divers ingrédients, une seule adresse : Okaru.

Le bar Tachinomi In, à deux pas du marché Nishiki de Kyoto.

Tachinomi In

 A l’entrée ouest du marché couvert Nishiki, Il ne paie pas de mine avec ses quelques lumières et sa minuscule entrée.

Café proverbs 15-17

Café proverbs 15-17

Remplaçant le célèbre Café Peace au carrefour Hyakumanben, près de l’Université de Kyoto et de la Clinique Louis Pasteur, le Café Proverbs 15-17 s’apparente au rendez-vous à la mode, même pour les

Restaurant français de Kyoto, Le Bouchon

Le Bouchon

  Un chef de comptoir jovial, un décor façon bouchon lyonnais avec nappes à carreaux blanc et rouge donnent le ton.

Ooiwa

Ooiwa

 

Restau U Renais

Restau U - Renais

Pour tous ceux quisouhaitent vivre une vraie bonne expérience du Japon, un petit tourau restaurant universitaire Renais est plus que conseillé.

Santa Maria Novella Tisaneria

Santa Maria Novella Tisaneria

Des plats de pâtes gorgés de soleil, des risotti aux fruits de mer du Japon, des vins qui vous plongent dans les paysages de la Sicile ?

Daiichi

Daiichi

Daiichi est une institution qui prépare les suppon depuis plus de trois cent soixante-dix ans.

Restaurant Nishiki

Nishiki

Célèbre et très prisée depuis des lustres, cette enseignegourmande concilie les délices d’une cuisine à un cadre idyllique.

Masutani

Masutani

En contrebas de la rue Imadegawa, l’imposante façade rouge du Masutani attire l’œil.

Doraku

Doraku

A la vue d’un sandwich ou d’un casse-croûte à une cinquantaine d’euros, nombre de fins gourmets européens détaleraient. A Doraku, le « fast-good-food » pèse son prix.

Izusen

Izusen

L’auberge Izusen éveille les sens. Le restaurant, au sein même de la sainte enceinte de l’ensemble monastique Daitokuji, initie les hôtes à une tradition culinaire séculaire : la shojin ryori. 

Kane-yo

Kane-yo

Parmiles plats favoris des Japonais, l’anguille inspire peu les voyageurs quipourtant, gagneraient à se laisser séduire.

Plateau de sushi du restaurant Izuju.

Izuju

Etabli en plein centre de Kyoto, ce restaurant de sushis et de cuisine au feu de bois se démarque par son goût et par ses produits de qualité.

Moderne et de très bon goût, le décor de la salle du Honmura Han à Roppongi.

Honmura An

Les Japonais aiment lesnouilles : en bouillon, en soupe, froides, frites, elles font pleinementpartie du quotidien nippon.

Le restaurant Kikunoi, à Minato (Tokyo), célèbre le kaiseki kyotoïte.

Kikunoi

Ravissement des yeux, plaisirs du palais, le kaiseki est souvent considéré comme le summum du raffinement dans la cuisine japonaise.

La façade de restaurant Ryû Sushi, dans Tsukiji à Tokyo.

Ryû Sushi

Au sortir de la grande halle de Tsukiji, les sens s’affolent, l’estomac se creuse et l’appétit grandit. Un sushi de bon matin ?

Caché dans les recoins de Shibuya, l’enseigne et  la lanterne sont les seuls moyens de repérer le restaurant Sora no Niwa

Sora No Niwa

Les rumeurs du quartier sont arrivées jusqu’à nos oreilles.Le restaurant de tofu Sora No Niwa serait tellement bien dissimulé que même des Tokyoïtes se seraient perdus dans les ale

Façade du Yokota à Minato, un des meilleur restaurant de tempura à Tokyo.

Yokota

« La tempura est débarrassée du sens que nous attachons traditionnellement à la friture, et qui est la lourdeur. » Roland Barthes in L’empire des signes.

Dans le Sakura Tei's, à Harajuku, ce sont les clients qui composent eux-même les okonomiyaki,

Sakura Tei’s

Au détour d’une contre-allée d’Harajuku, pénétrez dans le Clockwork Market, demeure de jeunes artistes à l’architecture bigarrée.

Usukifugu Yamadaya

Au fond d’une petite rue discrète de l’arrondissement de Minato, le chef aux trois étoiles Michelin, Yoshio Yukasabe, se prépare.

Ebisu Yokocho, une petite ruelle gavée de petits restaurants et de terrasses.

Ebisu Yokocho

Unefois franchie la porte coulissante en plastique teinté, c’est une myriaded’odeurs, de couleurs et de sons qui éveille instantanément les sens.